26 signes que vous vivez dans un film porno

  1. Personne ne s’embrasse, à part les filles.
  2. En fait, s’embrasser, ce serait se tenir la face à 2 pouces de distance en se twistant la langue ensemble.
  3. Il y aurait plus de faux seins que de maquillage.
  4. 99% de la population masculine serait constituée d’athlètes bronzés.
  5. À part sur la tête et au visage, personne n’aurait le moindre poil nulle part.
  6. Un pénis de taille moyenne aurait 9.7 pouces.
  7. Les MILFs étant à la mode, se faire traiter de « motherfucker » serait un choix de vie et non une insulte.
  8. Les filles commenceraient leur journées instantanément maquillées avec la coiffure parfaite dès le réveil.
  9. Toutes les filles seraient bi.
  10. Voici quelques compagnies qui feraient faillite: Les producteurs de tampons et serviettes sanitaires (les filles n’ont jamais leurs règles), Les compagnies de condoms (Personne n’en porte), Apirin, Advil, Tylenol (les filles n’ont jamais la migraine)
  11. Aucune femme n’aura les ongles plus court qu’un pouce et demi.
  12. Être nue et prête à baiser, c’est porter un déshabillé avec des souliers à talon aiguille de 6 pouces.
  13. Aucune lubrification anale requise, ça rentre aisément et confortablement pour Madame, peu importe le calibre de Monsieur.
  14. Les femmes orgasmeraient à volonté.
  15. Tous les orifices seraient naturellement d’une propreté éternelle.
  16. Une relation sexuelle durerait toujours 8 minutes, et demanderait 17 changement de positions.
  17. Après l’avoir pénétré dans 4 de ses 7 orifices naturels, Monsieur finirait la job en se branlant.
  18. L’éjaculation moyenne serait constituée d’une demi tasse de sperme.
  19. Recevoir l’éjaculation de Monsieur sur sa face / ses seins / ses fesses donnerait à Madame un puissant orgasme à tout coup.
  20. Pendant l’oral toutes les filles avalent… Après avoir d’abord utilisé le sperme comme rince-bouche, gomme-baloune et dentifrice.
  21. Notre vocabulaire se limiterait à: Yeah!  Oh!  Fuck!  Baby!  Pussy! Cum!  Ass!  Yes!  God!
  22. Les ménages à trois arriveraient plus souvent qu’à deux.
  23. La place de baise de choix serait le salon, suivi de près par la cuisine, les escaliers qui mènent au 2e étage, et la salle de bain.  Tous ces endroits seraient munis de détecteurs de baiseurs qui diffuseraient de la musique dès que l’action se met en branle.
  24. Les gens baiseraient sur la table et le comptoir de cuisine plus souvent que dans un lit.
  25. Les grossesses et les ITS sont des concepts qui nous seraient totalement étrangers.  Tout comme la monogamie, la jalousie, et le fait de préférer un partenaire sexuel à un autre.
  26. L’âge de la population mondiale serait de 18 à 45 ans.  En fait, personne ne saurait ce qu’est un enfant, puisque les gens apparaîtraient spontanément de nulle part à 18 ans.

Les signes comme quoi c’était pas une bonne baise

Quand il s’agit de sexe, eh qu’c’est l’fun d’être un gars!
La preuve: Donnez-nous un orifice assez glissant pour y rentrer Popaul et lui permettre d’y faire du va-et-viens, et on va venir à tout coup, même si c’est notre première fois. La majorité des filles, par contre, ont besoin de temps et de pratique avant de pouvoir aimer le sexe et avoir des orgasmes. Pour elles, la perte de virginité est souvent une expérience douloureuse. Et puisque, techniquement, elles n’ont pas besoin de jouir pour procréer, elles ne viennent pas aussi facilement que nous. C’est que leur degré de plaisir sexuel dépend de bien des facteurs: L’expérience, la personnalité, leur degré d’excitation, l’amour, l’attraction physique, leur éducation, leur image personnelle, même leur relation familiales et leur culture y joue un rôle important. Par conséquent, à chaque fois que tu as une nouvelle partenaire, tu ne sais jamais à quoi t’attendre au lit.

Comme si c’était pas déjà assez compliqué, chacune jouit différemment.
L’une peut être complètement silencieuse durent l’orgasme. L’autre peut te faire des « Aaah, aaah, aaah, aaah, aaah… » pendant toute la séance, alors tu sais jamais ni quand elle vient, ni même si elle vient. Une autre va orgasmer aux cinq minutes, alors qu’une autre encore n’a pas la moindre idée de c’est quoi un orgasme au juste. Bref, peu importe le nombre d’années d’expérience et le nombre de partenaires que vous avez eu, à chaque nouvelle partenaire, il faut réapprendre la job en repartant à zéro.

Mais vous savez pas le plus choquant:
Le plus choquant, c’est que peu importe la fille, peu importe son niveau orgasmique, elle a au moins un point commun sexuel avec toutes les autres: Si, après la sexe, le gars ose lui demander si c’était bon pour elle, si elle a aimé ça, si elle a joui… Alors la fille va être insultée de la question.

Ben oui!

Bon, ok, elles sont pas toujours insultées, là. Y’en a qui prennent ça autrement. L’une va le regarder croche, l’autre va se moquer de lui, une autre va complètement ignorer la question comme si le gars n’avait rien dit, une autre va lui demander pourquoi qu’y veut savoir ça, alors qu’une autre encore va lui répondre que c’est évident, franchement!

Y’en a même qui vont lui répondre que c’est pas de ses affaires. Adekessé?  Le gars a passé la dernière demie-heure à te cajoler par l’intérieur avec son zouiz via quatre de tes sept orifices naturels, mais quand on en vient à savoir si y’a réussi à faire de quoi, à part rendre monsieur Ramses McTrojan plus riche, ah ben là, là, c’est trop privé!? Come on!

En tout cas, peu importe comment elles prennent ça, une chose est certaine, c’est que cette question là, ça les dérange. Le pire là-dedans, c’est que la plupart des filles se plaignent que les gars sont trop égoïstes au lit. Mais quand tu essayes de t’assurer qu’elle a eu du fun, avant de lui tourner le dos pis de ronfler comme un tracteur, ben là elles chialent que les gars veulent juste qu’on flatte leur orgueil en lui disant comment que c’t’un bon baiseur. C’est n’importe quoi!

Fa que, les gars, r’gardez c’qu’on va faire: Étant donné que y’a pas moyen de savoir si la baise a été bonne pour elles, on va au moins apprendre à savoir quand est-ce que la baise a été mauvaise. C’est comme une boussole qui indiquerait le sud: Ça ne te dis pas ce que tu veux savoir, mais ça te donne une bonne idée par déduction.

Voici quelques petits signes subtils qui démontrent que la baise est mauvaise:

  • Vous devez lui retenir les mains durant les préliminaires afin de l’empêcher de s’entailler les poignets.
  • Après vous avoir vu tout nu, elle prend délibérément des drogues de viol.
  • Elle a rit à s’en décrocher la mâchoire non-stop tout le long de la baise.
  • Elle suggère que vous la preniez en levrette, afin qu’elle puisse faire ses devoirs de maths pendant que vous la zignez.
  • Vous auriez besoin de lui passer le minou au clipper pour lui trouver l’orifice.
  • Vous auriez besoin de lui passer la poitrine au clipper pour lui trouver les mamelons.
  • Cinq viagras plus tard, vous avez toujours le zgeg qui a la consistance du jello tiède.
  • Il faut vous rentrer un bâton de popsicle dans l’urètre pour la garder droite.
  • Vous retrouvez des spots de shmu brun-verdâtre dans vos draps après la séance.
  • Elle a besoin de se péter la tête dans le mur 10-12 fois, avant d’en arriver à un état d’esprit où elle s’en fout que vous baisiez.
  • Elle doit interrompre la baise à toutes les cinq minutes pour aller prendre une douche en hurlant YAAAARK à répétition, et t’es ben correct avec ça puisque ça te laisse le temps d’aller chercher la moppe pour enlever ton vomi du plafond.

Si la baise ne se passe pas de ces façons-là, vous pouvez au moins vous dire une chose: Vous ne saurez peut-être jamais si la baise était bonne ou si elle était nulle. Mais au moins, vous saurez qu’elle n’était pas mauvaise. C’est déjà ça!

Ok, je fais de l’esprit de bottine. Mais c’est juste pour vous montrer à quel point que non, c’est pas toujours évident pour les gars de savoir si la fille a joui ou non. J’admets qu’en effet, pour certain d’entre nous, c’est une question d’orgueil, de savoir si on a réussi à faire jouir la fille. So fuckin’ what? C’est quand même mieux qu’un gars qui s’en fout, non?

18 inventions futures au service de la drague

Les trois plus gros obstacles à la drague sont: La timidité, les problèmes de communication, et la peur de ne pouvoir satisfaire l’autre. Pour les gens qui en sont victimes, ce serait bien qu’il existe des produits pouvant régler ces problèmes, et ainsi améliorer la qualité de nos premiers contacts avec les autres. Par exemple:

1) Le Kesstuveudir: Il s’agit d’un petit appareil que l’on s’enfonce dans l’oreille, et qui est un traducteur automatique d’intentions véritables. Cet appareil analyse ce que la personne te dit, et te fais entendre ce qu’elle pense vraiment. Avec ça, tu sauras si la personne le pense vraiment lorsqu’elle dit « Je vais te rappeler ».

2) Single Sniffer: Le détecteur de célibat. L’homme célibataire a un plus haut taux de testostérone, ce qui est détecté par cet appareil. Fini de te faire cruiser par du monde déjà pris.

3) EgoBoost, La crème grossissante unisexe. Vous voulez avoir de gros seins pour une sortie ou un plus gros pénis pour une baise? Simplement frictionner la partie désirée avec la crème EgoBoost , et voyez-là augmenter de volume jusqu’à 60%. EgoBoost à action prolongée dure jusqu’à 12 heures. N’oubliez pas de mettre des gants avant de vous l’appliquer, sinon vous aurez les mains en gant de baseball.

4) Le parfum Sniff-n-Scram: Un cave te colle d’un peu trop près? Fais-lui sentir ce parfum que tu as préalablement vaporisé sur tes poignets. La fragrance joue sur la partie du désir du cerveau, et il perd aussitôt tout intérêt à te faire la conversation. T’as qu’à lui dire Bye et partir, ça va même le soulager.

5) Le spray Anti-Bullshit: Ce produit est base de penthotal, communément appelé sérum de vérité. Tu lui en vaporise la gueule, et il te déballe ses intentions véritables, ainsi que sa situation de couple. Idéal aussi pour celles qui veulent la vérité quand elles posent des questions comme « Est-ce que cette robe me va bien? » , « Me trouves-tu grosse ? » ou bien « Est-ce que tu t’es masturbé dans ma boite de Corn Flakes? »

6) Les lunettes Look Translator: Dissimulé sous forme de lunettes ou de verres fumés, cet objet scanne le regard de ceux qui croisent le vôtre pendant que vous vous parlez, et analysent automatiquement si il/elle vous trouve de son goût ou non, ce qui nous évite de perdre son temps avec une cause perdue. Idéal aussi dans une réunion de famille afin de savoir ce que pense de toi ton oncle un peu louche reconnu pour se lever au milieu de la nuit pour aller lécher la clôture Frost de la maternelle du quartier.

7) Le Safe-Sex Detector: Sous forme de gant, celui-ci est recouvert de divers produits chimiques qui analysent l’ADN de la personne à qui vous serrez la main. S’il a la moindre MTS/ITS, le gant change de couleur selon ce qu’il a. Bonus: La version pour homme permet en plus, si vous serrez la main d’une femme, de savoir si elle prend la pilule.

8) L’incitateur de premiers pas: Vous êtes du genre timide? Pointez cet appareil en forme de crayon vers la personne de votre choix et tournez l’efface pour l’allumer. Les ondes dégagées par l’appareil vont agir sur la partie du cerveau lui donnant envie de venir vous parler. ze rest is up to you ! À utiliser en combinaison avec le parfum Sniff-n-Scram au cas où la personne se révélerait finalement être plus chiant qu’une gastro.

9) Le condom électronique DetectOrgasm: Des dizaines de petits senseurs analysent ses contractions vaginales à chacun de vos mouvements, ce qui vous permet de savoir lesquels elle apprécie le mieux. Un bon pas dans la bonne direction.

10) Le Détect’Agace.  Explication non-nécéssaire

11) Le TruePersonality 3000 ® : Il s’agit un autre dérivé du penthotal, sous forme de glaçon. Mets-en dans son verre et voit quel est son comportement normal envers toi quand il n’est pas en mode drague.

12) Le détecteur de problèmes mentaux CrazyCell: Il s’agit d’un téléphone cellulaire avec option photo. Pointe l’objectif vers la personne, et aussitôt l’écran dit tout: Dépressif, possessif, cannibale, etc.

13) Le Crédulisateur Plus: Lorsque votre blonde vous demande c’est quoi cette tache de rouge à lèvres sur votre chemise dans la poche duquel il ressort des petits dessous féminins en dentelles qui dégoulinent, allumez simplement ce petit appareil. Il émet des ondes qui agissent sur la partie crédulité du cerveau, et ainsi elle croira toutes les excuses les plus gniochonnes que vous pourrez sortir. Le Crédulisateur Plus est excellent pour faire aisément gober des phrases comme:

  • C’est pas toi, c’est moi.
  • Ben non, j’te trouve pas trop grosse.
  • Lui ? C’est juste sexuel, c’est pas pareil. C’est toi que j’aime.
  • Ce n’est pas ce que tu crois.
  • J’ai pas envie d’une relation pour l’instant.

Et plein d’autres du genre.

14) Avec le Fru-No-More de Starfuckit, fini de subir la colère de ta blonde après que tu ais dit ou fait des choses qui lui ont déplu. Une simple vaporisation de Fru-No-More au visage de ta dulcinée, et ce qu’elle te reproche ne lui semblera pas si grave après tout.

15) Le scanneur à infrarouge Kesstuveusti: Au bar, mettez-vous dans un coin de la pièce et mettez vos lunettes à infrarouge et regardez la foule:

  • Les gens à silhouette bleue veulent juste danser ou faire du social.
  • Les gens à silhouette orange sont ouvertes pour des rencontres. 
  • Les gens à silhouette rouge veulent baiser

16) Vous aussi pourrez facilement convaincre votre blonde de devenir avaleuse avec Sperm-O-Délice. Chaque paquet de Sperm-O-Délice contient quatre fioles d’essence de saveur concentrée qui, une fois que vous l’avez bue, donnent un délicieux goût à votre virile décharge. Les femmes en redemandent. Saveurs disponible: Vanille, chocolat, caramel, menthe verte, mocha, irish cream, et crème sure & oignons.

17) Le U-4-Get-Me: Vous étiez en manque au point de vous taper une horreur pas possible? Tirez-vous d’embarras avec ce produit. Le U-4-Get-Me est manufacturé sous forme de rouge à lèvres incolore et inodore. Avant de quitter cette erreur de la nature, tartinez vous-en la gueule et donnez-lui un bisou d’adieu. Dans moins de 2 heures, cette personne croira vous avoir seulement rêvé. Important: N’oubliez pas de prendre l’antidote, à moins que vous vouliez vous-même oublier cette aventure.

18) Et finalement, après que les produits ci-haut vous aient aidé à scorer: Le réécriveur d’ADN. Fixé sur votre scrotum, ce petit machin vous bombarde les couilles d’une onde qui modifie l’ADN du contenu pochesque. Idéal en cas de paternité non-désirée ou de divorce avec une ex virée ultra-bitch. Un seul problème: Avoir accès à une telle technologie coûte environs l’équivalent du montant moyen de 37 ans de pension alimentaire. Comme quoi on peut pas tout avoir.