Le fameux « Hommage aux Bons Gars »… et ce que j’en dis !

Depuis plusieurs années, il y a un texte qui circule sur le net au sujet des Bons Gars.  Non seulement il renforce auprès des losers  l’idée comme quoi les filles sont idiotes dans leurs choix d’hommes, il rend hommage aux soi-disant bons gars en soulignant chacun des gestes typiques, chacune des situations cliché et chaque mauvaise erreur de jugement classique qu’ils commettent.

Et vous savez le pire dans tout ça? Ces gars apprécient ce texte. Ils le voient comme un véritable témoignage positif. Pourtant, il n’y a pas de quoi être fier. Parce qu’en réalité, loin d’être une preuve de l’idiotie des filles, ce texte est au contraire une preuve de celle des bons gars. C’est une analyse qui explique parfaitement pourquoi ces gars-là ne reçoivent aucun respect.

Détail important: Que ce soit dans ce texte ou dans la vraie vie, l’utilisation du terme Bon Gars ne décrit pas les véritables bon gars, mais bien ceux qui se décrivent eux-mêmes comme étant des bons gars. Parce que, entre la perception de soi et la réalité, la marge est large. On ne parle donc pas ici de véritables bons gars, mais bien de soi-disant bons gars.

Dans le billet qui suit, le texte original est rouge-vin large italique, tandis que mes commentaires sont juste dessous en noir mince droit.  C’est parti:

Ceci est un hommage à tous les bons gars.
Ceci est en fait une traduction (boiteuse) du texte Ode to the Nice Guys,  originalement écrit par Fu-zu Jen en 2003 pour le journal de l’université Warton en Pennsylvanie. Mais bon… Détails! Passons :

Les bons gars qui finissent toujours derniers, qui ne deviennent jamais plus qu’un simple ami,
Autrement dit: Les gars qui ont approché des filles en leur faisant faussement accroire qu’ils voulaient seulement être amis avec elles, parce qu’ils étaient trop lâches pour être capable de s’affirmer auprès d’elles en tant qu’amoureux potentiel.

 …qui endurent des heures de chiâlage et de frustrations sur «les gars sont tous des crosseurs!», alors qu’en fait, leur présente personne en prouve même le contraire.
Vraiment? Pourtant, tu te fais passer faussement pour un ami alors que ton but caché depuis le début est de devenir son amoureux. Si ça ce n’est pas être crosseur, c’est quoi? Par conséquent, oui, ta présente personne prouve son point.

C’est une dédicace à ces gars qui présentent leur épaule et qui se restreignent uniquement aux tentatives de caresses
Ok, mettons les choses au clair: Ou bien on caresse, ou bien on ne caresse pas. Il n’y a pas de tentative. Les seuls moments où il y a tentative de quoi que ce soit, c’est lorsque la chose est impossible, interdite, illégale, ou bien contre la volonté d’autrui.  Il n’y a donc qu’une seule raison pourquoi un gars ferait une tentative de caresses envers une fille, et c’est parce qu’il sait que la fille ne veut pas de ses caresses. Alors s’il tente d’en faire malgré tout, il y a un mot pour ça : Harcèlement!

Ces gars qui laissent leur porte ouverte et qui fournissent un endroit rassurant pour se retirer
Juste cette phrase, ça en dit long sur deux aspects de la mentalité du soi-disant Bon Gars:

  1. Fermer la porte, c’est mettre des limites, donc établir des règles. Ouvrir la porte, c’est s’affirmer. Inviter à entrer, c’est avoir le contrôle. Mais laisser la porte ouverte, c’est être totalement passif, désintéressé, négligeant.
  2. Il est tellement mal dans sa peau qu’il ne considère pas faire partie du reste du monde. Il vit dans un endroit pour se retirer, donc en retrait.  Et c’est cette isolation qui fait de son univers un endroit rassurant pour lui. Au lieu de sortir de sa retraite et se joindre au monde, il espère que la fille se retirera du monde pour s’en aller en retrait avec lui.

ces gars qui restent assis patiemment attendre à l’extérieur, qui n’osent jamais
Tout ce que ça passe comme message, c’est: Je sais que je ne suis pas assez bien pour être en ta présence. Alors je vais m’éloigner de mon propre chef et attendre à l’écart
 dans l’espoir que tu viennes me chercher. Mais voilà: Pourquoi irait-elle chercher quelqu’un qui la fuit parce qu’il l’accuse de se croire trop bien pour lui?

et qui restent aussi assit, à attendre patiemment, à l’extérieur de la salle d’essayage de magasins sans jamais oser.
Donc, pour les gars qui se plaignent de leur statut d’esclave, et ce après s’être délibérément offert comme esclaves parce qu’ils n’ont pas l’impression de mériter mieux.

Ceci est en honneur des gars qui réitèrent toujours que leurs amies sont belles, merveilleuses, intelligentes, drôles, sexy, etc. au bon moment, parce qu’ils savent qu’elles en ont besoins.
Donc: Aux prédateurs mous, qui n’osent passer à l’attaque qu’aux moments où leurs cibles traversent une période de faiblesse morale et de détresse affective.

En honneur des gars qui sont ouvert d’esprit,
Aux désespérés qui sont prêt à tout accepter, juste pour ne pas être seuls.

avec une attitude relaxe,
Avec une attitude qui donne l’impression qu’il n’est pas intéressé, puisque au lieu d’aller vers la fille qu’il désire, il attend que ce soit elle qui aille vers lui. Ce n’est pas une attitude relaxe, ça. C’est une attitude lâche.  Quelle fille pourrait ressentir de l’intérêt pour un gars qui a cette attitude?

avec des propos honnêtes
Oui, c’est ça, des propos honnêtes… Comme de l’avoir approché en s’annonçant en tant qu’ami, alors que ses intentions véritables étaient d’être plus que ça.

En honneur des gars qui respectent les filles dans tout leur intégrité ; de leur vie privée jusqu’à leurs idéologies et leur façon de s’habiller.
Donc, pour les gars qui font exprès pour chercher les difficultés en s’en allant vers des filles avec qui ils n’ont rien en commun, histoire de mieux chialer ensuite du fait qu’elles disent, avec raison, qu’elles ne voient pas ce qu’elles feraient avec un gars comme lui.

 Ceci est pour ces gars qui escortent leurs déroutées amies saoules en revenant des partys
Voyez le pattern qui sort de ce texte depuis le début. Le Bon Gars ne cherche que:

  • Une fille qui a besoin d’un endroit où se retirer.
  • Une fille qui a besoin d’être complimentée et rassurée.
  • Une fille qui a besoin de quelqu’un pour s’en occuper parce qu’elle n’a plus toute sa tête.

La seule raison pourquoi le soi-disant Bon Gars ne recherche que des filles dans le besoin, c’est parce qu’il se sent trop minable pour pouvoir plaire à une fille qui est à 100% de ses capacités et en parfait contrôle de sa vie. Malheureusement, à toujours courir après les filles en détresse, ils ne se ramasse qu’avec ça: Des filles en détresse, qui cessent de vouloir de sa présence dès que le moment de détresse est passé. C’est ce que j’appelle La malédiction du bon gars gentil et sauveteur.

sans jamais en prendre avantage une fois arrivée à leur porte.
Sérieusement, les gars… À vos yeux, « Je ne t’ai pas violée alors que j’en avais l’opportunité », c’est un argument valable pour convaincre une fille de vous aimer? Vous n’hésitez pas à sous-entendre que pour les hommes, il est normal de vouloir prendre avantage sexuel d’une fille qui n’a plus toute sa tête?  Vous n’hésitez pas à dire que tous les hommes sont des violeurs, sauf vous?  Ou pire encore: Que tous les hommes sont des violeurs, incluant vous, mais que vous, au moins, avez pour elle le respect que n’aurait pas eu tout autre homme?

Quand le gars est incapable de se trouver une qualité afin de séduire, alors il essaye de séduire en prouvant qu’il n’a pas tel ou tel défaut. C’est dire fièrement: « Je ne suis pas meilleur que les autres. Je suis juste moins pire qu’eux. »  C’est essayer de rabaisser le reste du monde plus bas que soi parce que l’on est incapable de s’élever plus haut qu’eux. C’est une technique d’approche particulièrement minable, surtout qu’elle ne marche jamais.

Pour ces gars qui accompagnent les filles dans les bars pour servir de butoir tampon face à l’effrayante population mâle.
La fille invite le gars dans le but de se servir de lui comme excuse bidon afin de repousser les avances de dragueurs potentiels, et lui il accepte. On peut comprendre pourquoi la job de cockblocker lui plait: Puisqu’il n’a pas les couilles de draguer la fille qu’il aime, il peut au moins vivre la satisfaction d’empêcher de le faire ceux qui en ont.

Hélas, il arrive inévitablement un moment où l’un de ces dragueurs plaît à la fille. Dans ce temps-là, le Bon Gars se fait vite remercier de ses services et devient aussitôt persona non grata auprès d’elle. Autrement dit: Après avoir utilisé le Bon Gars pour se débarrasser des dragueurs, la fille se sert de son dragueur pour se débarrasser du Bon Gars.  Le voilà, ton paiement pour l’avoir protégé de ses indésirables: Tu en es devenu un toi-même. Bravo!

Pour ces gars qui savent lorsqu’une fille cherche uniquement à se faire complimenter et qui les complimentent quand même.
Pour les manipulateurs, donc. Parce que lui donner ce qu’elle veut en espérant avoir de quoi en retour, c’est de la manipulation. Ou du moins, une tentative de.

Pour ces gars qui respectent toujours les règles dans un jeu qui favorisent les tricheurs.
Donc pour ceux qui veulent faire pitié. Or, quand un gars pense que la seule façon pour lui de plaire, c’est par pitié, c’est que son estime de soi est à un niveau très bas.

Ah, et autre chose: Quand tu fais comprendre à une fille qu’elle favorise les tricheurs, tu l’accuses automatiquement d’être elle-même tricheuse, puisqu’en d’acceptant ça, elle non plus ne suit pas les règles. Et pour couronner le tout, en lui remettant dans sa face que toi, au moins, tu les respectes, les règles,  alors tu lui dis que tu vaux mieux qu’elle. Quelle fille voudrait d’un gars comme ça?

Enfin, te cacher derrière l’excuse de suivre les règles pour expliquer tes échecs, ça t’évite de devoir être obligé de regarder les vraies raisons de ton loserisme, soit ton comportement avec elle. C’est peut-être plus facile pour toi à vivre, mais ce n’est pas en niant les faits que tu vas améliorer ton sort.

 Pour ces gars qui sont traités comme un petit ami et qui, pour quelconques raisons, ne finissent jamais à être ce petit ami.
Dans le billet Autopsie du Loser, cette situation est décrite dans ces termes: « Il arrive parfois qu’une de ses amies particulièrement en manque ou désespérée consente à avoir une relation plus intime avec le Loser.  Elle y posera cependant une condition :  Leur relation devra rester secrète.  Elle invoquera toutes sortes de raisons que le Loser gobera ou non mais qu’il acceptera quand même puisque c’est ça ou bien rester célibataire. »   Et si il ne finit jamais par devenir véritablement son chum, ce n’est pas « pour quelconque raisons ». C’est parce qu’elle aurait honte que les autres sachent qu’elle sort avec lui. Si vous avez lu ce billet de blog jusqu’ici, vous comprenez sans problème le pourquoi de cette honte.

Pour tous ces bons gars qui sont délaissés
C’est normal qu’il soit délaissé: Qui voudrait d’un gars comme ça à long terme? C’est déjà un miracle qu’il ait trouvé quelqu’un pouvant l’endurer à court terme.

sous-estimés
Comment peux-tu espérer être estimé par les autres alors que tu es le premier à avoir une basse estime de toi-même?

et inappréciés
Voir commentaire précédent en remplaçant le mot estimé par apprécié.

Pour tous ces bons gars qui se font manipuler, tromper, injustement abandonnés,… ceci est pour vous.
Manipuler, c’est vrai! Tromper, c’est vrai! Abandonner, c’est vrai!  Mais injustement?  Ça, c’est faux!

Quand on veut recevoir quelque chose de la part des gens, il faut d’abord leur faire savoir ce que l’on attend d’eux, que ce soit par nos gestes, nos paroles ou notre attitude. Par exemple, si les salauds reçoivent amour, attention, admiration et sexe de la part des filles, ce n’est pas parce qu’ils l’ont mérité. C’est parce qu’ils n’hésitent pas à faire savoir aux filles que c’est ça qu’il veulent recevoir. Par conséquent, bien que certaines d’entre elles ont refusé, d’autres ont tout de même accepté.

Alors si ces filles ne te donnent que mépris, manipulation, tromperies, abus et abandon, tu ne fais que récolter ce que tes gestes, tes paroles et ton attitude leur a demandé.

 Ceci est pour la fois qu’elle a envoyée une tonne de messages urgents sur votre téléphone cellulaire. Et lorsque vous l’avez rappelé, elle a passé trois heures à minutieusement disséquer deux phrases que son chum lui a dit lors du souper. Et même si vous pensiez que son chum n’était qu’une merde, vous l’aviez rassuré en lui disant que tout allait s’arranger et qu’elle ne devrait pas s’en faire.
Ok, question importante qu’il faut absolument poser ici:

Comment est-ce que tu peux penser que ton attitude va séduire la fille? Tout le long de votre relation, tu restes à l’écart, tu ne lui démontres jamais d’intérêt à part la simple amitié, et tu l’encourages à sortir avec d’autres gars et/ou à continuer d’être en couple même si ça va mal avec son chum. Dans de telles conditions, comment est-ce que la fille pourrait imaginer que tu puisses t’intéresser à elle?

Et toi, pendant ce temps-là, tu t’attends à ce qu’elle tombe en amour avec toi alors que tu lui donnes zéro raisons pour que ça puisse arriver.  Tu penses que c’est elle qui devrait, de son propre chef, faire l’effort de s’intéresser à toi,  d’aller vers toi, de te découvrir… Il faudrait que ce soit elle qui prenne toutes les décisions en ce qui vous concerne. Tu exiges que ce soit elle qui t’appelle, qui te sorte, qui te drague, qui te baise et qui te demande d’être en couple avec elle, tout ça parce que tu es trop passif pour lui offrir le moindre signe d’intérêt, alors que c’est pourtant toi qui est en amour avec elle.

Non mais sérieusement, tu te prends pour qui? Aucune fille n’agirait comme ça, à part peut-être pour le gars le plus beau, le plus athlétique et le plus winner qui soit.  Et toi qui n’est rien de tout ça, tu espères un tel traitement de sa part? Tu dérailles!

Ceci est pour la fois qu’elle vous a dérangé quand vous étiez en feu à GTA San Andreas (Grand Thief Auto – un jeu vidéo) pour déblatérer à propos d’une rumeur qui la mettait en couple avec le gars qu’elle trouve le plus répugnant du monde. Et même si vous pensiez que c’était immature de croire à de telles sottises et qu’en plus, vous n’aviez rien contre le gars en question, vous avez mis votre partie sur pause pendant deux heures pour l’aider à concocter une contre rumeur à propager.
Ceci est donc pour ces gars qui n’ont tellement pas de personnalité qu’ils sont prêt à calquer celle de la fille. Ou pire encore: ceux qui sont tellement fakes qu’ils lui font accroire qu’ils pensent comme elle, même si en réalité sa mentalité est à l’opposé de la sienne.

Anyway, comme je dis plus bas dans ce texte, « Être trop pareils », c’est souvent la raison qu’évoque une fille pour expliquer pourquoi elle ne veut pas sortir avec un ami de gars.  Alors c’est non seulement une perte de temps d’essayer de lui faire croire que vous êtes pareils, c’est  contreproductif.

Ceci est aussi pour la fois que vous l’avez accompagné, et bien que nombre de voeux qu’il n’y avait rien de «sérieux» entre vous deux, elle vous traîna a un «party» où vous ne connaissiez personne, où la bière n’était pas buvable et qu’elle flirta sans pitié avec vous, justifiant chaque geste d’agace imprudente en annonçant à tout le monde : «Oh, mais on est juste des amis!». Et même si vous étiez invités symboliquement, purement en tant qu’être chaleureux pour son ego, vous y êtes allés quand même. Parce que vous êtes bon comme ça.
Autrement dit, ceci est pour les gars de qui l’amie-cible s’est rendue compte à quel point c’était un mou pas d’colonne, alors elle s’amuse à le niaiser à mort, et ce impunément. puisqu’il l’accepte et en redemande. C’est donc tout à fait normal qu’elle se comporte avec lui de manière aussi irrespectueuse, puisque personne ne peut respecter un gars comme ça. Lui-même ne se respecte pas, alors pourquoi les autres le feraient-ils à sa place?

  Les bons gars ont rarement le crédit qu’ils devraient, lorsqu’ils le méritent vraiment. Et encore plus dérangeant, les bons gars n’ont pas de sexe aussi souvent qu’ils le devraient.
Euh… Quoi?  Non!  Fuck que non!  Ce n’est pas le fait que les bons gars n’ont pas de sexe qui est encore plus dérangeant.  C’est plutôt la partie disant qu’ils n’en ont pas aussi souvent qu’ils le devraient.  Ce qui est encore plus dérangeant, c‘est cette mentalité disant que, dans certaines circonstances, les filles DOIVENT du sexe aux gars.  Une mentalité qui est à la base de la majorité des abus sexuels dont les femmes sont la cible de la part des hommes dans notre société. 

Et j’aimerais tant pouvoir expliquer cette tendance de façon logique, mais j’en suis incapable. De tout ce que j’ai pu observer sur le campus, ainsi que de ce que j’ai appris en parlant à des amis provenant d’ailleurs, la seule conclusion que j’ai pu former est que plusieurs filles agissent de manière illogique ; en salopes manipulatrices.
De quelle autre façon veux-tu qu’elles agissent? À date, ce texte démontre qu’il s’agit de gars qui font tout ce que la fille veut, des gars qui donnent à la fille tout le pouvoir sur lui et sur son temps, des gars qui se sacrifient sans cesse, et ce volontairement, pour répondre aux moindres caprices de la fille.  Bref, des gars qui disent aux filles « Faites de moi ce que vous voulez, vous seules avez de l’importance, moi je n’en ai aucune et je suis parfaitement à l’aise avec ça! »  Ce comportement de victime volontaire ne va attirer qu’un seul genre de filles: Les salopes manipulatrices dont vous vous plaignez.  Alors ne venez pas chialer si vous ne vous retrouvez qu’avec rien de plus que ce que vous appâtez.

 Plusieurs réclament qu’elles veulent seulement sortir avec un bon gars, mais lorsqu’elles sont en présence d’un tel spécimen, elles parlent irrationnellement, de choses confuses, tel que : «Oh, c’est un trop bon gars pour que je sorte avec lui.», ou bien : «Il serait un super bon gars pour moi, mais il n’est pas pour moi.»
C’est normal qu’elles sonnent confuses: Aucune fille ne va vouloir passer pour une bitch en disant la vérité, qui est dans le style de: « Je ne veux pas de lui comme chum parce que c’est un pauvre drétin mou pas d’couilles, mais bon, il a son utilité comme esclave et paillasson, alors aussi bien en profiter, c’est ça qu’il demande de toute façon. »  Elles sont donc obligées d’inventer une raison. Et quand on doit improviser un mensonge, on sonne confus, mais surtout irrationnel.

Vous allez dire que c’est de l’hypocrisie de la part de ces filles?  Eh oui, exactement, tout comme c’est de l’hypocrisie de la part des soi-disant Bons Gars, toutes ces attitudes bidon qu’ils ont, face à elles, en se pliant à tout ce qu’elles sont, dans l’espoir caché d’obtenir quelque chose en retour.

 ou bien : «Il a tant de points en commun avec moi, je ne pourrais possiblement pas lui demander d’être avec moi.»
Normal! Parce que si en amitié c’est Qui se rassemblent s’assemblent, en amour c’est plutôt Les contraires s’attirent. Alors si tu l’as d’abord convaincue de te voir en tant qu’ami seulement, et que tu as ensuite consolidé la chose en lui montrant sans cesse à quel point vous êtes semblables, faut pas s’étonner si « ami seulement » est tout ce qu’elle voit en toi.

ou pire encore : «On s’entend tellement bien, je ne voudrais pas ruiner notre amitié!».
Là-dessus, elle ne ment pas.  Ne l’as-tu pas approché en te proposant comme ami, esclave, conseiller, remontant et flatteur d’ego? Eh bien bravo, c’est réussi, tu l’as convaincue de t’accepter comme tel. Tu as maintenant une place importante dans sa vie en tant qu’esclave, conseiller, remontant et flatteur d’ego. Pourquoi voudrait-elle ruiner ça?

Encore, elles continuent à se lamenter du manque de bon gars dans ce monde.
Et avec raison. Parce que ces filles-là ont le don de s’entourer d’extrêmes: Ou bien de gars forts, avec une personnalité et du caractère, mais qui sont abusifs. Ou bien de gars gentils, mais qui sont mous, indécis, pas d’colonne, passifs, lèche-culs, esclaves. Par contre, les vrais bon gars, ceux qui combinent de façon modérée les meilleurs côtés de ces deux extrêmes, ça, elles n’en trouvent pas.

Ce qui revient à constater un fait trop souvent ignoré: Le genre de filles que les soi-disant Bons Gars choisissent, ce sont des filles à problèmes.  Alors même lorsque le 0,00001% des rares « chanceux » finissent en couple avec l’une d’elle, leur bonheur est toujours de courte durée.

et elles s’attendent de leur ami gars «trop-bon-pour-moi» à sympathiser et à s’excuser du fait que les gars sont tous stupides.
Normal: Ne pas savoir doser son comportement et aller dans les extrêmes, genre en pensant que les seuls comportements à adopter avec les filles c’est esclave dévoué ou salaud indépendant, déjà ça, c’est une preuve de stupidité.

 Désolé les gars, ces phénomènes sont au dessus de mes capacités de compréhension. Je ne suis pas capable de comprendre pourquoi la connexion ne se fait pas entre ce qu’elles disent (Je désire un bon gars!) et ce qu’elles font (Maintenant, je vais coucher avec un salaud).
Si c’était dans tes capacités de compréhension, ça signifierait que tu aurais l’intelligence de voir à quel point ton attitude de soi-disant bon gars est en fait une attitude de loser volontaire, et tu cesserais automatiquement de l’être avec les filles. Mais puisque ce n’est pas le cas, pas étonnant que tu ne comprennes pas non plus que tu ne fais que récolter ce que tu as semé.

 Si il n’y a qu’une chose que je puisse faire, c’est dire que ce phénomène du «bon-gars-qui-finit-toujours-dernier» n’est pas éternel. Il y a définitivement plusieurs filles qui ont grandies sans cette culture de la pensée et qui réaliseront qu’elles devraient sortir avec les bons gars, sans les considérer comme acquis.
Si tu es prêt à attendre qu’elle ait entre 40 et 65 ans, donc de passer le 3/4 de ta vie à attendre après quelque chose, c’est ton choix. Tu ne feras que terminer ta vie de la façon dont tu l’as toujours vécue: En attendant et en passant en dernier.

Sauf que, soyons réalistes: Autant une fille finit par ne plus être capable d’endurer les salauds avec le temps, autant un salaud finit par s’assagir avec l’âge. Alors le passage du temps ne garantit pas du tout qu’un jour ce sera ton tour. Bien au contraire. Parce que les délinquants repentis ont toujours été plus populaires que les gars calmes et ennuyants qui n’ont jamais eu à évoluer parce qu’ils ont toujours été calmes et ennuyants.

 La partie compliquée, c’est de trouver ces filles. Et encore plus compliqué, trouver celles qui sont libres.
Oh, mais y’a pas de problème: Comment agit un soi-disant Bon Gars lorsqu’il trouve une fille qui l’intéresse et qu’elle est déjà en couple? Il l’approche en tant qu’ami en attendant qu’elle se rende compte qu’il vaut mieux que son conjoint actuel.  Et le cycle du bon gars incompris qui aime une fille qui l’ignore pour rester avec un salaud repart pour un autre tour. Donc, peu importe le temps qui passe, non, ça ne changera jamais rien à rien.

  Alors, jusqu’à ce que l’on trouve ces filles, je propose de faire un toast à tous les bons gars du monde. Vous savez qui vous êtes, et je sais à quel point vous êtes tannés d’entendre dire que vous êtes bons.
Se définir comme étant bon gars, mais être tanné de se faire dire qu’on est des bons gars. Se conduire en tant qu’ami seulement avec une fille, mais se plaindre que la fille ne nous voit seulement qu’en tant qu’ami. Manquer totalement de self-respect pour ensuite déplorer de ne pas être respecté. Se soumettre en esclave pour se plaindre d’être utilisé en esclave. C’est à ça que l’on reconnait les losers volontaires: Ils cherchent toujours les situations qui vont leur apporter l’échec et les raisons de se plaindre.

Cependant, la vraie réponse à cette question est : le monde a besoins de notre patience dans les salles d’essayage des magasins, il a besoins de votre porte toujours ouverte, de votre service d’escorte aux parties, de votre propension à être le «tetteux» pour un beau sourire. Pour toutes les choses folles, absurdes, démentes,… que vous tolérez. Pour toutes les situations où vous étiez l’héro sans nom, sans face,… Envers vous tout mon honneur, ma reconnaissance et ma gratitude. Vous jouez vraiment un rôle important dans notre société. Vos humbles et méritées revendications arriveront bientôt. D’ailleurs, j’oublie quelque chose : ces gars mérites tout le crédit.
La question, et surtout le problème, ne réside pas dans le fait que certaines filles ont besoin de ce genre de gars-là. C’est plutôt dans le fait que vous autres, les soi-disant Bons Gars, vous êtes à ce point-là volontaires pour aller occuper cette situation tout en sachant qu’elle est abusive et ingrate. Contrairement à vous, les gars normaux  regardent cette situation, se disent « Je vaux mieux que ça! »,  et ils ne s’y soumettent pas. Et contrairement à vous, ce sont eux, les gars normaux, qui se retrouvent avec les filles.  Il ne vous êtes jamais venu en tête qu’il pouvait y avoir un lien?

Ceci est pour tous les bon gars qui ont de la difficulté à trouver des petites amies, et qui finissent toujours blessés. Pour les bons gars qui, lorsqu’ils sont en amour, donnent tout ce qu’ils ont à leur petite amie et qui ne reçoivent rien en retour. Pour les bons gars qui n’ont jamais trouvés «la bonne».
Ce billet de blog est clair dans le fait que même s’il trouvait « la bonne » , ce n’est certainement pas avec une attitude comme celle-là qu’il pourrait la séduire. Alors forcément, oui, il aura toujours de la difficulté, sera toujours blessé, donnera tout et ne recevra rien en retour.

Je lève mon verre à tous les bons gars
… et je leur en balance le contenu sur la gueule, en espérant que cette douche froide puisse les réveiller une bonne fois pour toute.


En passant, pour ceux qui se demandent de quoi a l’air la personne qui a écrit Ode to the Nice Guys:

_____
Y’a liens là:

Je change les dialogues d’une page de l’album Astérix et Cléopâtre pour montrer ce qu’était probablement Le Premier soi-disant Bon Gars.
Pour changer d’attitude, il faut d’abord savoir où se situent nos erreurs. D’où mon Autopsie du Loser.
L’expérience personnelle m’a montré que pour séduire une fille qui nous a friendzoné, Il ne suffit pas que d’être gentil.
Ne croyez surtout pas aux Onze illusions fallacieuses qu’essayent de vous vendre les guides de séduction.
Ah, et si vous n’êtes pas un soi-disant bon gars mais que vous en connaissez, il se peut que vous compreniez de travers leurs revendications.  D’où La réputation injustifiée des soi-disant bons gars.

Du reste, voici tous les billets classés dans la catégorie Les Bons Gars.  Ils sont hélas du plus récent au plus ancien.

Joignez la page Facebook de Mes Prétentions de Sagesse.

Publicités

A propos Steve Requin

Auteur, blogueur, illustrateur, philosophe amateur et concierge de profession.
Cet article a été publié dans Ces gars à éviter, Dose de Réalité, Les bons gars, Psychologie et comportement social, Succès et Échec. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

26 commentaires pour Le fameux « Hommage aux Bons Gars »… et ce que j’en dis !

  1. Ronin dit :

    C’est gars là n’ont pas décidé d’être des losers, et être un loser n’implique pas que l’on à pas droit au respect des autres, le but du texte est de faire resortir le caractère injuste des relations amoureuses, j’espère que t’amuser à démolir le peu de confiance en soi qu’ont ces personnes t’a fait du bien.

    je te souhaite sincèrement de rester seul et malheureux toute ta vie

    amicalement

    J'aime

    • Steve Requin dit :

      Ton souhait est impossible à réaliser, et ce pour deux raisons. La première: il faudrait d’abord que je mette fin à ma relation de douze ans avec ma conjointe, et ce n’est pas dans nos plans de sitôt. La seconde: même si notre relation prenait fin, il est impossible que je puisse passer le reste de ma vie seul et malheureux.

      Et tu sais le pourquoi de ces deux raisons? Parce que je n’agis pas avec les filles et les femmes comme le font ces losers. Je vis une relation égal-à-égale avec elles, et non une relation d’esclave-volontaire-à-maitre(sse).

      Tu as raison, ils n’ont pas décidé d’être des losers. S’ils le sont, c’est parce qu’ils agissent en loser sans s’en rendre compte. Ma réponse à ce texte pointe toutes les erreurs dans leur comportement qui fait qu’ils sont losers. Maintenant qu’ils savent où se situe le problème, ils peuvent enfin changer.

      … SAUF s’ils se plaisent dans leurs situations de losers, évidemment. Parce que quand on est trop mou pour avoir la volonté d’améliorer notre sort, c’est beaucoup plus facile de rester là et blâmer les autres. Et ça, non, ça ne mérite pas le respect.

      Pas plus que ta réaction, d’ailleurs. Mon but, avec ce texte, est de faire en sorte que ceux qui vivent une telle situation viennent me rejoindre dans les rangs de ceux capables de vivre une relation amoureuse harmonieuse à long terme. Ton but, avec ton souhait, est que j’aille grossir les rangs des losers en amour. Quand on ne souhaite que d’augmenter le nombre de malheureux, on est plutôt mal placé pour faire la leçon à ceux qui font en sorte de les diminuer.

      J'aime

  2. Frank dit :

    Je ne suis pas d’accord avec Ronin, bien que ta façon d’interpeller les bons gars ou losers est plutôt directe, elle est nécessaire.

    Je suis tombé sur ton article par pur hasard après avoir passé près d’une heure à lire des textes sur les bons gars pour essayer de me faire accroire que je trouverais « la bonne » après avoir vécu une relation qui entre parfaitement dans le modèle de celles que tu décris dans ton texte. Et je dois dire que de prendre ça de cet angle-là, ça a contribué à m’ouvrir les yeux sur mes insuccès auprès des filles.

    Pourquoi est-ce que j’attend qu’ELLES me démontrent de l’intérêt? Pourquoi est-ce que chaque fois que je me comporte en esclave et que je suis prêt à leur donner tout, ça ne marche pas, mais que les filles qui ne m’intéressent pas et avec qui je m’affirme et reste moi-même sont intéressées?

    Mon entourage me l’avait bien dit, et pourtant j’avais même la réponse sous le nez, mais je m’entêtais à me dire que c’est elles le problème, que la bonne viendrait « toute seule », ce qui est lâche au plus haut point. Je suis un gars qui réussit bien à plusieurs niveaux dans la vie (universitaire, très sportif, etc.) et qui possède des qualités qui, je pense, plaisent aux filles, mais il me manquait quelque chose pour que je puisse réussir à ce niveau-là.

    Même si je ne crois pas que ça change drastiquement mes agissements avec les filles, je pense que cet article va néanmoins m’avoir aidé à réorienter mon comportement et à me motiver à agir en tant qu’homme et non en tant que bon gars auprès des filles qui me plaisent.

    Merci, de la part d’un gars de 19 ans qui en a plein le cul d’essuyer des larmes et qui va se réajuster et réussir dans un avenir très proche 🙂

    J'aime

    • Steve Requin dit :

      Eh bien merci. Et en effet, on ne peut pas changer de comportement du jour au lendemain. SURTOUT quand on n’a aucune idée de ce que l’on fait d’incorrect. Une fois qu’on a pris conscience des comportements qui causent nos problèmes, alors là, au moins, on peut travailler sur soi.

      19 ans? Tant mieux si ce texte t’a fait découvrir ça à ton âge. Moi, il a fallu que je me penche moi-même sur mon propre cas et que j’observe les autres de mes 24 à 30 ans, avant d’enfin réussir à comprendre. J’aurais aimé que quelqu’un me renseigne, ça m’aurait évité bien des déboires. Voilà pourquoi je partage mes expériences.

      Puisque j’ai plusieurs textes au sujet des bons gars, je viens de créer une nouvelle catégorie les reliant tous: Les Bons Gars.

      J'aime

  3. Lyvius dit :

    Bravo Frank et merci Steve pour ces articles, ça énnonce clairement ce que personne n’a jamais pris la peine de nours dire à nous autres les losers car je me reconnais dans votre article et celui de l’autopsie du loser comme dans ma propre biographie amoureuse, même si dans la vie de tous les jours je réussi assez bien mes projets, mais avec les femmes cela a toujours été pathétiquement médiocre et niaiseux, surtout récemment avec une collègue avec qui j’ai totalement foiré le coup en passant du gars romantique qui la surprend à l’ami needy…là elle détourne le visage en me croisant mais c’est ben correcte je l’ai mérité, votre article n’est pas offensant mais plutôt une vérité que l’on se doit de regarder en face, sinon c’est la même situation à répétition…D’un gars de 32 ans 🙂

    J'aime

  4. daly dit :

    Je n’ai qu’un truc à ajouter :

    Trop bon, trop con!
    Trop bonne, trop conne!

    Ne soyez pas un bon gars ou une bonne fille (souvent, ce n’est pas dit comme un compliment), mais soyez une bonne personne, tout simplement.

    J'aime

  5. Ping : Le mythe de la grosse cochonne désespérée qui ne pogne pas « Mes Prétentions de Sagesse

  6. Mike dit :

    Je me suis fait viré de bord pour une deuxième fois par la même fille… En ayant comme énoncé encore les mêmes maudites raisons : je suis bien seule, mais laissant toujours la « porte ouverte » en me disant : je n’ai pas de papillons pour toi « pour l’instant » , si on se voit souvent je veux pas que tu te fasses des idées « tout de suite », des trucs du genre…

    Après cet énième échec, je me suis mit à analyser les raisons pour lesquelles mes récentes aventures n’avaient pas débouché sur rien. Et en lisant ton texte, je me rend compte que ma psycho évaluation que je me suis faite était bien la bonne : je suis trop bon, trop mou, trop passif, pas de couilles, et j’en passe… J’ai vraiment l’attitude du loser mentionné ci-haut.

    Plusieurs me disent d’abandonner avec cette fille car après deux refus, elle ne changerait pas d’avis, mais je crois fortement qu’en lui démontrant que je peux être autre chose qu’un petit caniche qui dit toujours oui, je peux peut-être espérer à plus. Sinon, des filles il y en aura d’autres de toute façon!

    Tout comme Frank, merci de m’avoir ouvert les yeux et confirmé que le problème provenait de ma trop grande bonté… Il me reste à appliquer ces conseils mais je suis content de probablement enfin comprendre les raisons pour lesquelles ça fait presque 4 ans que je suis célibataire…

    J'aime

    • Steve Requin dit :

      D’après ce que tu dis, cette fille te met au congélateur. (voir billet à ce sujet au https://steverequin.wordpress.com/2010/12/04/etre-mis-au-congelateur/ )

      Autant je suis satisfait que mon texte puisse aider, autant j’avoue que je me sens toujours un peu mal à l’aise quand quelqu’un me dit plus ou moins: « Ouain, d’après ce que tu dis, chus un loser! » Dis-toi que mon but n’a jamais été de niaiser ceux qui ont la malchance d’avoir, sans le savoir, un comportement qui attire l’échec amoureux, et que la raison première de pourquoi je m’y suis penché à ce point-là, c’est que j’ai passé les quasi-30 premières années de ma vie à vivre exactement ça pour les mêmes raisons.

      Sinon, si tu ne l’as pas déjà visité, je te suggère les billets de la catégorie « Les bons gars », au https://steverequin.wordpress.com/category/les-bons-gars/

      J'aime

      • Mike dit :

        Je ne pourrais dire si elle me met réellement au congélateur, possiblement que oui mais bon… Par contre, une chose que j’ai remarqué c’est que lors du premier refus je me suis mit à l’ignorer à un tel point qu’elle est revenue me dire que si mon but n’était pas de tout gâcher, j’étais exactement en train de le faire. Je n’ai pas bronché et j’ai continué à m’occuper de mes affaires de mon côté en arrêtant de me préoccuper d’elle.

        Par la suite, elle avait un service à me demander, un service que je considère que n’importe qui qu’elle connaît devait possiblement avoir des connaissances aussi bonnes voire meilleures que les miennes mais elle préférait tout de même que ce soit moi qui lui corrige la situation. Toujours sans broncher, elle a dû s’y prendre à quelques reprises avant que j’accepte finalement de vouloir corriger sa situation.

        J’ai eu la vague impression qu’elle prenait de l’intérêt envers moi en utilisant la stratégie d’indépendance et par la suite je me suis pratiquement aussitôt ramoli… Causant inévitablement le même problème où je suis perfectionniste envers elle (jamais un mot de travers, toujours prêt à tout, etc… etc…) au lieu d’être presqu’inintéressé par elle résultant ainsi à un autre refus de sa part, encore une fois pour les mêmes raisons…

        Je me demande donc ce que je devrais faire entre faire mon indépendant envers elle ou carrément passer à autre chose (et ainsi accepter que je reste simplement qu’un ami) ?

        Une chose est sûre, je suis bien content d’être tombé sur ton blog car ça m’ouvre les yeux et ça me donne de l’espoir, peut-être pas pour l’immédiat mais dans l’éventualité de futures rencontres où là je me devrai laisser de côté ma trop grande bonté et ainsi laisser parler le naturel!

        En ce qui a trait au loser, parfois ça prend juste ça pour qu’on finisse par allumer! Pas nécessairement l’fun à lire certes, mais quand on se reconnaît c’est qu’on sait reconnaître qu’on a un « problème » quelque part tel que mentionné dans le blog des bons gars où tu mentionnes que le pire ennemi du bon gars c’est lui-même.

        J'aime

  7. Sven dit :

    Bonsoir, votre article n’est qu’une vérité, hélas que certains d’entre nous ont eu à vivre ou vivent encore. Ce n’est sûrement pas facile de passer du gars « loser » (et j’accepte ce qualficatif car toute une vérité pour moi) au gars « normal », mais comment y faire? Voici une histoire récemment vécu, en fait c’est la même histoire qui se répète depuis tant d’années… Certaines précisions sont là pour mieux expliquer : samedi 27 octobre j’ai rencontré une fille dans un party, nous avons eu du fun sans coucher car elle voulait rester sage le 1er soir, je l’ai raccompagné jusqu’à chez elle et on se tenait par la main, c’est elle qui a tenu ma main en premier. Lundi suivant on s’est vu pour un verre puis chez elle nous sommes passé à l’acte (pour une fois pas de temps perdu…), elle me réecrit mercredi pour faire un ‘tit coucou et proposer de se voir la semaine suivante, j’ai répondu ok et ai proposé la fin de semaine qui s’en venait, elle a proposé dimanche soir. Vendredi soir je lui ai écrit pour avoir de ses nouvelles, on s’est échangé quelques messages. Dimanche arrivé, je reçois un message « …je me sens bofbof, tu m’en veux pas si on remet à la semaine prochaine? », commme elle demandait aussi ce que je faisait alors j’ai décrit ce que je faisait avec une touche d’embellissement sans faire allusion à la soirée annulée, elle me répond pour poser des questions sur mon week-end style d’intérêt et s’excuse encore pour la soirée annulée, je réponds à sa question et lui dit que c’était correcte qu’on allaient se reprendre, après elle envoie un autre message avec un « …j’ai fini de manger, bonne fin de journée mon cher ». Ce que cela ma démontré, c’est que nous avons eu du fun mais que je doit passer à la suivante en gardant en tête de ne pas agir en needy comme avec celle-là. Qu’en pensez-vous? Et merci d’avance pour votre grande aide, car étant dans la 30aine, ce n’est pas si facile d’être le seul dans son cercle d’amis à voir les années passer en solitude tandisque que ses proches fondent des familles, personne ne nous donne un feedback et donc si on ne se corrige rien on refait les mêmes niaiseries…Merci beaucoup Steve 🙂

    J'aime

  8. Sven dit :

    Petit retour sur expérience à travers une citation de Mark Twain : « Ne fais pas d’une personne ta priorité quand tu n’es pour elle qu’une option ».

    J'aime

  9. Ping : Les beaux gars ont toutes les qualités | Mes Prétentions de Sagesse

  10. david logiou dit :

    Encore un texte écrit par une femme lesbienne, frustrée ou qui n’a rien compris aux hommes visiblement…

    J'aime

  11. Sven dit :

    Que ce soit une lesbienne frustrée ou une sorte de féministe acharnée qui a écrit cet article est une chose, mais cela ne change rien au fait que de certains gars ont de la difficulté à séduire alors que cela fait partie des choses normales de la vie et devrait être aussi naturel que de construire un cercle social (quoique avoir des amis est souvent difficile aussi pour les gentils gars). Faire le toutou et coller la fille jusqu’à la faire fuir est compréhensible de sa part que ce soit pour bâtir une relation ou juste avoir du fun, aucune fille ne veut materner son homme, et si c’est le cas alors cette fille est à fuir…
    À lire :
    http://www.artdeseduire.com/inner-game/les-7-attitudes-de-nice-guy

    C’est une attitude à adopter pour pogner avec les filles et faire évoluer la rencontre vers une vraie relation et peut être même fonder une famille pour ceux qui le veulent.
    Gérer ses émotions est important pour un homme pour séduire avec détachement, excusez cette phrase machiste mais nous autres les gars n’avons pas le droit d’exprimer des émotions que ce soit en amour, amitié ou travail, cela est mal vu et change la manière dont les autres vont se comporter par après, pourquoi? Aucune idée mais ça fonctionne de même… Il faut alors gérer les émotions et les transformer en énergie positive.
    La confiance en soi est la principale clé, celle-ci se perd à quelque part dans la vie ou n’a pas été travaillée, mais le manque de confiance peut vicieusement jouer de sales tours émotifs, les gentils gars finissent par accuser les autres et trouver de faux prétextes pour se rassurer, résultat : la fille est partie pareil !!
    Faut pas voir cela comme un échec mais comme une occasion d’apprendre et de faire son chemin dans la vie. Avec de la pratique on comprend mieux ce que sont les relations hommes/femmes et certaines vérités ne sont pas faciles à accepter pour les gentils gars mais il faut affronter ses peurs et prendre des risques pour avancer et on n’arrête jamais d’apprendre, à chaque fois…

    J'aime

  12. Steve Requin dit :

    Copié-collé deux fois, probablement par le même loser:

    Sur Créapoèmes par un « Angel »: http://www.creapoemes.com/poeme/lettres-ouvertes/314970/

    Sur le blog d’un Marcosangel / Angel: http://marcosangel.skyrock.com/3029065056-Le-fameux-Hommage-aux-Bons-Gars-et-ce-que-j-en-dis.html

    J'aime

    • Simon dit :

      Cela relève du miracle en effet : quelqu’un qui ne peut pas écrire une phrase simple sans mettre une (grosse) faute par mot ou presque (cf. sur son blog), mais qui est par ailleurs capable de pondre un texte très substantiel qui n’en contient presque pas. Y aurait-il donc un dieu pour les losers ?

      J'aime

  13. Ping : Pas obligé de rester loser, 9e partie: Améliorer son approche dans les relations | Mes Prétentions de Sagesse

  14. Simon dit :

    Autre chose (sans rapport avec Angel) : peut-être serait-il utile de faire un billet qui insisterait sur le fait qu’on n’est pas forcément loser dans tous les domaines (à moins qu’un tel billet existe déjà, je ne les ai pas tous vus). L’autopsie du loser faisait un portrait du « loser intégral » qui entretenait une situation d’échec dans tous les domaines (tous ceux le concernant de près tout du moins). On peut après tout très bien être loser dans un domaine et non dans d’autres (et peut-être même winner qui sait). Je ne lirais pas régulièrement ce blog si je m’y reconnaissais pas en partie, toujours résolument loser en amour (mais je me soigne), assez peu ou en progrès ailleurs, et des domaines où je ne le suis pas du tout (ou plus depuis longtemps). L’un empêche pas l’autre, comme cet exemple de quelqu’un (dans un commentaire, ici dans ce blog, je ne sais plus pour quel article) qui réussissait bien voire très bien dans le sport et les études, mais pas dans sa vie sentimentale.

    J'aime

    • Steve Requin dit :

      En effet, mon Autopsie du Loser décrivait un loserisme total sur tous les aspects de la vie de la personne. Je ne crois pas qu’il y ait grand’ monde qui corresponde à 100% avec cette description. Quoique ce texte me décrivait majoritairement, j’avais tout de même un talent que j’avais beaucoup travaillé, soit le dessin, ce qui m’a fait gagner quelques prix même lorsque j’étais au summum de mon loserisme.

      J'aime

  15. Ping : Il ne suffit pas que d’être gentil. | Mes Prétentions de Sagesse

  16. Laurent dit :

    Ok, nous sommes le 31 décembre et je passe encore un réveillon tout seul chez nous, peut être un tour au Vieux-Port, pourtant j’ai daté une fille récemment, en plus c’est elle qui avait proposé la première sortie, mes amis considéraient que c’était ma blonde et pourtant je crois que j’ai fait le saut dans la friendzone.
    Question: si vous sentez que vous avez une touche, faut-il lui dire que nous sommes intéressé ou bien cela va tout gacher? Quand est-ce on lui dit? Elle devait sûrement savoir que je m’intéressais à elle surtout avec une tentative feinte de l’embrasser, elle a détourné la tête ou fallait-il y aller direct?
    Sérieusemenent, chu perdu…
    Bonne année quad même 🙂

    J'aime

  17. Laurent dit :

    Bon matin Steve,

    Merci pour ton message, c’est super beau ce que tu as vécu avec ta blonde, vraiment une belle histoire. Vous aviez des points en commun et votre amitié était sincère, restait juste un temps d’adaptation à l’intimité et il fallait que ça se fasse naturellement et que ton amie s’habitue à toi et prenne confiance. Dans ce genre de rencontres amicales platoniques, il faut pérsévérer et ne jamais abandonner.

    Comme tu le sais très bien, la majorité des situations de friendzonage sont définitives et il ne sert à rien de réagir en gars frustré/déprimé/boudeur/victime/insistan/culpabilisateur ou s’éloigner pour ne pas avoir mal, ça ne changera rien à la situation. La réalité est ce qu’elle, faut l’accepter et passer à autre chose le plus vite possible.

    Merci encore pour ces posts et bonne année tout le monde!! 😀

    Aimé par 1 personne

  18. Ping : 12 leçons que j’ai apprises en m’entraînant pour le marathon. | Mes Prétentions de Sagesse

  19. Simon dit :

    Le commandement « aime ton prochain comme toi-même » s’appliquerait parfaitement dans ce cas-là, car précisément il ne dit pas « aime ton prochain plus que toi-même » et encore moins « ne t’aime pas toi-même ». Parce que si on applique ce commandement sans déjà se respecter soi-même, il ne faut pas s’étonner du résultat… La Bible avait donc bien compris le problème depuis longtemps (et je suis plutôt non-croyant).

    J'aime

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s