Mieux vaut se taire que de dire des niaiseries

J’ai souvent entendu des choses idiotes dans ma vie. je n’ai pas toujours su si c’était par stupidité, maladresse, bullshit ou en blague. N’empêche que dans tous les cas, c’était des paroles gniochonnes.

UN BON NOM
1978. J’avais 10 ans. Un camarade de classe du nom de Sébastien Lacroix était décédé accidentellement. Notre classe était allé le voir au salon funéraire.
La maitresse: Réjouissez-vous parce que Sébastien est maintenant au paradis. C’est normal puisque son nom est « La Croix ».
Eh ben! Une chance qu’il s’appelait pas « Laflamme ».

MORT-NÉ
Mon ex (avant que ce soit mon ex) et moi annonçons à mes beaux-parents qu’elle est enceinte.
Beau-père: Ah ben maudit criffe! Vous apportez la mortalité de d’dans’famille.
Selon lui, chaque nouvelle vie demande une mort pour lui faire de la place. Ben oui, logique, c’est pour ça que la population mondiale qui était de 3 milliards quand j’étais petit a doublé depuis. Pfff…

CANADIAN TAYEULE
Entendu au Canadian Tire de Ville-Lasalle, voisin d’un Wal Mart:
Client: Pourquoi les BBQ sont plus chers icite qu’au Wal Mart?
Vendeur: Oh ça, c’est parce que nous, on a un plus grand pouvoir d’achat.
Euh… Ce serait pas plutôt le contraire?

DANS L’ARCHE DE MOÏSE…
Mon père qui utilise tout croche une expression d’origine biblique (J’ai eu une éducation très catholique):
Pôpa: C’te gars-là, y’était connu comme Jonas dans l’poisson.
Moi: Tu veux dire « Comme Barabas dans la passion ».
Pôpa: Y s’appelait pas Jonas, le gars avalé par une baleine dans l’Ancien Testament?
Moi: Oui, mais…
Pôpa: Ben, c’est ça que j’dis!

QU’EST-CE QU’UN NOM APRÈS TOUT?
Hiver 1975. J’avais 7 ans, donc ma mère devais en avoir 29. Mon père met deux gallons d’antigel dans le coffre arrière de l’auto.
Môman: Tu laisses ça dans l’char? T’as pas peur que ça gèle?

DES ZOMBIES ET DES HOMMES BI.
Dans un train Montréal-Ottawa. Un homme dans la jeune vingtaine et fortement efféminé (la longue toge multicolore qu’il portait dans le wagon n’aidait pas), parle de sa troupe de danse avec orgueil, fierté, et moronerie:
Danseur: On vient de trouver un nom pour notre troupe. On s’appelle « Corpus Exhumus »… Ça veut dire « Le Corps qui Exhume » en latin.
C’parce que exhumer un corps, ça veut dire déterrer un cadavre, chose.

Mais ça ne s’arrête pas là:
Interlocuteur: Tu parles le Latin?
Danseur: Oui, j’allais souvent à la messe quand j’étais petit.
La messe a cessé d’être dite en latin vers la fin des années 60, soit bien avant que ce flamboyant paon soit né.

CHERCHEZ (ce que veut) LA FEMME
Mario, 17 ans, explique son incompréhension face au fait que sa blonde vient de le laisser après 2 mois de fréquentation:
Mario: J’ai une job, j’ai de l’argent, j’ai un char… Crisse, quéssé qu’à voula d’plusse?
Hum… que dirais tu de: Un chum qui ne pense pas que les filles sont attirés juste par les char et l’argent?

LA LOQUE À TERRE
Entendu à la première réunion mensuelle entre les locataires du HLM où j’habitais et la gérante de l’immeuble.
Gérante: Ok, alors je vais prendre en note les choses qui ne va pas avec vos logements, un logement à la fois. On va commencer par l’appartement 1. Oui, Chantal. Je t’écoute.
Locataire: Ouain, ben depu qu’chu rentré là y’a 2 mois, ça arrête pas d’sonner chez nous pou’ d’la drogue. C’pass’que l’ancien locataire, c’ta un dealer. Ch’t’écoeuré,là, moé, Crisse! J’veux qu’ça arrête.
Gérante: Euh… C’parce que le propriétaire y peut pas faire grand chose pour ça.
Locataire: Ben là, tabarnak! Pou’quoi qu’on est icite, d’abord?
Il n’y a pas eu de 2e rencontre mensuelle. Je suppose que la gérante a compris ce soir là que ce qui n’allait pas avec les logements, c’était les locataires.

YO, CHU LÀ, TSÉ!
Mon ex (avant que ce soit mon ex), nos quatre enfants et moi nous promenions sur la rue Monk à Ville-Émard. une mémé venant en sens inverse s’adresse à mon ex au sujet des enfants.
Mémé: Y sont-tu toutte à vous?
Mon ex: Oui!
Mémé: Mon doux! Y sont-tu toutes du même père?
Pis après ça, on dit que c’est les jeunes qui sont impolis.

TROU D’CURÉ
En 1995, Cynthia, une de mes anciennes collègues du Dunkin, est morte d’un accident d’auto. Lors du service funéraire, le curé (ou le prêtre, ou whatever) dit:
Curé: Cynthia, ta mort est une grande victoire car tu nous a quitté alors que tu étais encore pure et…
L’assistance, scandalisé que la mort de Cynthia soit qualifiée de victoire, a carrément hué le prêtre.

ARÊTE MOI ÇA!
Un monsieur je-sais-tout qui étale ses connaissances dans le bus à une passagère qui a visiblement hâte de débarquer:
Monsieur: Tsé, c’que les requins y’ont dans l’dos, là, tsé, les éperons. C’est ça. Et les cowboys ont des ailerons aux bottes?

SECRET BIEN CACHÉ
Une fille qui avait parlé contre moi dans son blog, m’y traitant de tous les noms, s’en défend:
La fille: T’avais pas d’affaire à lire mon blog. C’est MON journal intime, ce sont MES pensées secrètes, c’est personnel.
Très intime en effet, juste entre elle, son blog, quelques centaines de lecteurs…

ON NE PEUT PAS L’ÊTRE ET LE FAIRE
Extrait d’une lettre d’une de mes ex, à l’époque ou on sortait encore ensemble, qu’elle m’avait écrite après un an et demi de fréquentation:
Elle: J’ai remarqué depuis quelques temps que tu as une attirance de plus en plus forte pour moi et que tes désirs sont de plus en plus précis […] Je sais bien qu’une fois ne suffira pas. À la longue, l’amour qui nous unis disparaitra afin de faire place au plaisir charnel. […] Quand tu as usé de tous les mots, et que tu as tout fait avec l’autre, que reste-il encore à dire ou à faire de plus avec?
Pour sa défense, elle avait 17 ans (et moi 19) et j’étais son premier chum. Je veux bien croire qu’on puisse avoir peur de passer à l’étape suivante quand on n’a jamais fait ça, n’empêche que son « que reste-il encore à dire ou à faire de plus avec? » contredit royalement son « Je sais bien qu’une fois ne suffira pas ».

VICTOIRE, NOUS PERDONS
Lors des élections cette année-là, je travaillais pour le député de ma région. le soir des élections, lui et son parti furent défaits. Son discours de fin de soirée:
Député: Nous formons désormais l’opposition officielle, ce qui signifie que cette élection est pour nous une grande victoire.
Heille, le cave! C’est pas une victoire, ça. T’AS PERDU! Bonne chose, d’ailleurs. Parce que franchement, est-ce que je veux, comme député, d’un gars incapable de regarder la réalité en face? Issh!

ESPRIT OUVERTEMENT FERMÉ
Lu sur un forum à l’époque du scandale Guy Cloutier VS Nathalie Simard.
Forumienne: Le fait qu’il a plaidé coupable, ça ne veut pas dire qu’il l’a vraiment fait. Les faits ne constituent pas nécéssairement une preuve.
Ouain, elle a de l’avenir en tant qu’avocate, elle. Remarque, tant qu’elle défend les violeurs, ce n’est pas avec des arguments aussi retardés qu’elle va les garder libre,ce qui est une bonne chose.

ESPRIT FERMEMENT OUVERT
Avez-vous déjà remarqué que plus une personne se dit ouverte d’esprit, et plus elle est fermée à l’idée que vous puissiez être en désaccord avec ses convictions? Lors de mon retour aux études à 28 ans, mon amie Océane m’en a fait la démonstration:
Océane: Tu vois, je suis très ouverte d’esprit en matière de sexualité. Je considère qu’on est tout bi à un certain niveau, parce que l’on a tous eu nos premières expériences d’explorations sexuelles avec un membre du même sexe dans notre jeunesse, que ce soit avec de la parenté ou du voisinage.
Moi: Pas moi. J’ai passé ma jeunesse à toujours être le seul garçon dans mon groupe d’age dans ma famille et dans mon quartier. En plus, je n’ai jamais sorti avec autre chose que des filles, je suis père de 3 enfants, y’en a un 4e en chemin, et la seule fois où je me suis retrouvé en compagnie d’un gars tout nu dans ma vie, c’était pendant un party avec 2 autres couples, et leur présence me mettait mal à l’aise au point ou j’avais des problèmes d’érections. En plus, la simple idée de me faire toucher sexuellement avec un gars est suffisante pour me donner des haute-le-coeur. Tu vois ben que je ne peux pas être bi.
Océane: Pis? ça prouve rien, ça!
Coudonc, ça lui prend quoi?

PSYCHOSE TOUJOURS
Durant la seconde moitié des années 90, mon ex (qui avait la garde de nos 4 enfants) et moi habitions le même quartier, à une seule rue de distance. J’étais pratiquement son voisin. La psy d’un de mes enfants me montre un dessin qu’il a fait. Il s’agit d’un plan du quartier où nous habitons.
Psy: Comme vous voyez monsieur, Hugo a dit « Ici, c’est là où on habite, et ici c’est l’appartement de papa. » Ça démontre qu’il trouve que vous êtes trop loin de lui.
Moi: Euh… c’est parce que ce dessin représente très exactement notre quartier, et ce quasiment à l’échelle. Il habite vraiment ici avec sa mère, et j’habite vraiment là, la rue d’à côté.
Psy: Ce n’est pas physiquement qu’il vous sent loin, monsieur. C’est émotionnellement.
Moi: Il vous a dit ça?
Psy: Il n’a pas eu besoin de le dire en paroles. Son dessins est très clair.
… C’est parce que toutes les études psychologiques et psychiatriques vous diront que les enfants de 6 ans ne font pas dans le symbolisme. C’est seulement à l’adolescence qu’ils entrent dans cette phase-là.

PSYCHOSE TOUJOURS II
Une autre année, une autre psy.
Psy: Bon, là j’vais vous dire quelque chose que vous allez vraiment pas aimer
Moi: Et comment est-ce que vous savez ça?
Psy: Je suis parfaitement capable de lire le langage corporel. Je sais très bien ce qui se passe dans votre tête.
Moi: Wow! Vous devez vraiment être une bonne psy, pour être capable de savoir que je ne vais pas aimer ce que vous allez dire, et ce avant même que vous m’ayez dit de quoi il s’agissait.
Psy: Monsieur…
Moi: J’veux dire, sérieux, là, c’est pu d’la psychologie là, c’est carrément de la télépathie.
Psy: Je l’savais que vous réagireriez comme ça!
Moi: Wow! Télépathe et clairvoyante. Les services sociaux sont vraiment chanceux de pouvoir compter sur les services de gens comme ça.
Je suis devenu baveux avec le temps, mais que voulez-vous, je suis allergique à la bullshit. Surtout de la part de gens qui sont supposés être plus intelligents que moi.

NAISSANCE MYSTÈRE
C’est immanquable, à chaque fois que j’essaye de lire en paix pendant que je voyage, faut toujours qu’une personne à la retraite me fasse la conversation. Si au moins c’était de la conversation intelligente.
Mémé: Où est-ce que vous allez comme ça?
Moi: Visiter mon ex et nos quatre enfants.
Mémé: Vous en avez quatre? Combien de garçons?
Moi: Deux.
Mémé: Pis combien de filles?
Ben là, juste une, tsé!  Mon ex a inexplicablement accouché d’un canard à un moment donné.

UN ÉCHANGE MERDIQUE
André, un gars avec qui je me tenais au secondaire.  On s’arrête au McDo après avoir passé l’après-midi à parcourir les boutiques du coin.
André: C’est niaiseux, ton affaire. Tu viens de vendre ta collection de BD Archie au magasin de livres usagés, pis avec c’t’argent-là tu t’achètes du McDo. Pis demain, quand tu vas aller chier, il te restera pu rien. Fait que finalement, t’as vendu tes livres pour t’acheter de la marde.
… Kess’tu veux répondre d’intelligent à ça!?

CONclusion
Mais je pense que l’une des paroles les plus gniochonne que j’ai entendu de ma vie, et c’en est une que j’entends souvent, c’est de la part de gens qui lisent mes textes online.  Cette parole, c’est:
Hostie que t’as du temps à perdre!
Lorsqu’un hockeyeur professionnel s’entraîne à jouer au hockey entre les saisons, est-ce qu’on dit de lui « Hostie que t’as du temps à perdre »?
Lorsqu’un cuisinier professionnel essaye de nouvelles recettes chez lui entre ses shifts, est-ce qu’on dit de lui « Hostie que t’as du temps à perdre »?
Lorsqu’un illustrateur professionnel raffine son art en dessinant entre deux contrats, est-ce qu’on dit de lui « Hostie que t’as du temps à perdre »?
Lorsqu’un culturiste professionnel passe ses journées au gym à soulever des poids en dehors de la saison de compétition, est-ce qu’on dit de lui « Hostie que t’as du temps à perdre »?

Alors faut être gniochon, mais surtout ignorant en tabarnak, pour dire d’un auteur professionnel « Hostie que t’as du temps à perdre » lorsqu’il écrit.

Sérieux, là!

Publicités

A propos Steve Requin

Auteur, blogueur, illustrateur, philosophe amateur et concierge de profession.
Cet article, publié dans Divertissement, Fait vécu, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Mieux vaut se taire que de dire des niaiseries

  1. Marie-Kim dit :

    Du monde con y’en aura toujours…Une femme regardant la poussette double avec 2 bébés..C’est des jumeaux?-oui madameIdentique?-non, Un gars, une fille madameC’est fou comme ils se ressemblent!!.. mais… comment faites-vous pour les reconnaitre une fois tout nu??…

    J'aime

  2. Ping : La réputation injustifiée des soi-disant bons gars | Mes Prétentions de Sagesse

  3. Anonyme dit :

    « Curé : Cynthia, ta mort est une grande victoire » WTF

    Aimé par 1 personne

  4. Julien Beauregard dit :

    Article très amusant.

    « Psy: Bon, là j’vais vous dire quelque chose que vous allez vraiment pas aimer »
    épique xD Mais c’était pour dire quoi au final ? Suspense ! J’espère avoir une réponse ^^ Les psychologues que tu cites c’est des vrais psychologues ou qui prétendent l’être ? (bac +5 minimum ou moins ? Enfin je ne sais pas trop comment ça se passe au Quebec) Surtout que la formation québécoise est considérée comme meilleure qu’en France.

    « Océane: Tu vois, je suis très ouverte d’esprit en matière de sexualité. Je considère qu’on est tout bi à un certain niveau » Même si ensuite elle prend son cas personnel pour une généralité (erreur courante)…

    À la base il y a un fondement de vérité, pour les psychanalystes (à la suite des travaux de Freud, de son correspondant Fliess) même si la bisexualité freudienne n’est qu’un état primordial qui précède la différenciation, selon Plon et Roudinesco la bisexualité est une « disposition psychique inconsciente » en attendant d’admettre la différenciation des genres.

    La bisexualité selon moi ne faisant ensuite que reconduire des genres attribués socialement et des sexualités correspondantes.

    Je me permets de prendre des auteurs de référence pour étayer ma pensée plus facile 🙂 Enfin après je suis hétérosexuel, donc je ne pense pas détenir toute la vérité mais c’est un début.

    Alors petite remarque, ceux qui disent être ouverts d’esprits sont aussi souvent ceux qui adoptent des opinions rares et c’est sûrement pour ça qu’ils se considèrent comme tels (ouvert d’esprit) sans se rendre compte de l’étendue de leurs erreurs car cela n’implique pas uniquement d’être « original ».

    Bonnes fêtes de fin d’année au passage !

    PS : J’aime beaucoup ta manière de pensée, si ça continue, j’aurais tout lu d’ici ce soir xD En revanche j’ai quelques questions d’ordre personnel. (Si ça ne te dérange pas bien entendu, tant pis sinon)

    Tu ne trouve pas ça beaucoup 4 enfants ? Ça ne t’as pas rendu triste de ne pas avoir la garde de tes 3 enfants ?

    Je me suis permis de te tutoyer j’espère que ce n’est pas grave.

    J'aime

    • Steve Requin dit :

      Quelques réponses:

      Voilà bien longtemps que j’ai découvert le paradoxe de l’esprit ouvert: Pour trop de gens, avoir l’esprit ouvert, c’est se montrer intolérant contre toute personne que l’on juge ne pas être aussi ouverte d’esprit que nous.

      Les psys: Je n’ai pas demandé à voir leurs diplômes, mais en général, lorsqu’ils travaillent pour un organisme gouvernemental, l’éducation et la loi, alors ils ont les études requises. Mais bon, savoir retenir ce que dit un livre, ça ne donne pas nécéssairement une personnalité aimable.

      J’ai écrit ce billet en mai 2009. Nous sommes presque huit ans plus tard. Mes enfants sont aujourd’hui tous adultes, et nous avons la relation qui nous convient, et non une relation limitée par le bon vouloir de mon ex, des psys, des travailleurs sociaux, etc. ne vivant plus cette situation désagréable, je ne perds pas de temps des problèmes qui n’existent plus.

      J'aime

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s