GARANTIE PROLONGÉE: Savoir résister aux requins

Après sept ans d’usage, mon ordinateur commençait à avoir des ratés que je ne pouvais plus contourner.  Je suis donc allé au Best Buy du Carrefour Angrignon, accompagné de ma BFF Stéphanie, afin de m’en acheter un nouveau.  Stéphanie est experte en informatique, tandis que moi je suis tellement  peu calé en la matière que je risquais de ressortir de là avec un toaster.  On demande donc à un vendeur de nous amener dans le coin des ordis, on les examine et on fait notre choix.  Il appelle alors un collègue pour conclure la vente, un petit monsieur chauve et bronzé.

Dès le départ, il est clair dans ma tête que je ne veux pas la garantie prolongée du magasin.  Et pour cause: voici dix liens qui prouvent que c’est une dépense totalement inutile, voire carrément une arnaque.

INSISTANCE #1: Monsieur dit qu’il va tout de même nous expliquer la différence entre être couvert et non-couvert par la garantie du magasin.
La technique qu’il utilise: Il rajoute qu’il fait ça pour nous parce qu’il n’est pas à commission.
C’est supposé marcher parce que: S’il n’est  pas à commission, alors il ne fait pas ça pour l’argent. Donc, il nous passe comme message qu’il a nos intérêts à coeur.
Et ça a raté parce que:  Mon idée de ne pas la prendre était faite. Alors dès qu’il a fini son speech, j’ai tout de go répondu Non merci.

Apparemment, monsieur le vendeur a l’air d’ignorer qu’ici la loi est non c’est non, et qu’insister plus d’une fois est considéré comme du harcèlement. Alors il continue:

INSISTANCE #2: Il nous dit qu’il a lui-même un laptop de ce même fabriquant et qu’il a eu des problèmes avec au bout de six mois, et que s’il n’avait pas eu la garantie du magasin, il aurait été bien mal pris, car il lui aurait alors fallu envoyer son ordi à la compagnie et payer les frais d’expéditions.
La technique qu’il utilise:  Démontrer que même lui, un vendeur d’ordi de Best Buy, n’est pas à l’abri d’un défaut de fabrication.
C’est supposé marcher parce que: Ça nous met en tête l’impression que si même à lui ça arrive, imaginez nous autres, pauvres petits consommateurs sans défense.
Et ça a raté parce que:  Cet argument puait la bullshit. D’abord, voir que lui, un employé de Best Buy, ne pourrait pas faire arranger son ordi sur place gratuitement.  Voyons donc!  J’ai donc répondu que non merci, puisque j’ai eu deux ordinateurs dans ma vie et ils ont tous les deux fonctionné pendant sept ans sans problèmes.

Stéphanie lui dit alors que c’est normal qu’il ait eu un problème: Les laptops étant des ordinateurs portatifs, ils sont plus aisément sujets aux accidents. Mais moi, ce n’est pas un laptop que je veux, c’est un desktop.

INSISTANCE #3: Il dit que ça n’a aucun rapport, puisque lui, son laptop, il l’a installé sur son bureau, et il ne le déplace jamais. De toutes façons, avec ces ordinateurs-là, il faut s’attendre à avoir des problèmes au bout de six mois.
La technique qu’il utilise: Démontrer que peu importe l’ordi que l’on choisit, il va briser anyway.
C’est supposé marcher parce que: Puisqu’il va briser au bout de six mois, ce serait idiot de ne pas prendre la garantie.
Et ça a raté parce que:  Stéphanie, voyant clair dans sa bullshit, lui a répondu: « Vous dites que tous les ordinateurs de cette compagnie là fuckent au bout de six mois, et que la compagnie n’a jamais effectuée de rappels? »

Après trois secondes de silence dans lequel il ne sait pas quoi répliquer, il prend une boite en disant « Bon! Ceci est le modèle que vous avez choisi. On va passer à la caisse. »  Nous le suivons entre les rayons.  Soudain, il s’arrête.  Il se retourne et nous regarde.

INSISTANCE #4: Il dit: « Et s’il brise au bout de six mois, qu’est-ce que vous allez faire? »
La technique qu’il utilise: Poser une question piège dans laquelle on n’a que deux seuls choix: Ou bien être d’accord avec lui, ou bien passer pour un cave.
C’est supposé marcher parce que: Qui veut passer pour un cave? Nous sommes donc manipulés à dire oui.
Et ça a raté parce que:  Lorsqu’un manipulateur prend le contrôle de la conversation, rien ne nous oblige à le lui laisser, ce contrôle. J’ai donc changé le sujet en lui répondant par une question: « À vous entendre, tous les ordinateurs que vous vendez ici sont de la merde.  Pourquoi est-ce qu’un ordinateur nouveau serait moins bon qu’un d’il y a sept ans et un d’il y a quatorze ans? »  Il me répond que, vous savez, ces machines sont faites par d’autres machines sur des chaines de montages, et que les erreurs sont possibles.  Bizarre, moi j’ai toujours entendu dire L’erreur est humaine.  Par conséquent, je suis bien plus porté à me fier à une machine. Je lui dis donc que c’est un risque que je suis prêt à prendre.

Et on repart en direction de la caisse. J’achète également un programme à installer.  Il me demande si je veux que leurs techniciens l’installent, pour un supplément minime de $. Je dis non merci. Stéphanie rajoute que c’est elle-même qui va me l’installer.

INSISTANCE #5: Il regarde Stéphanie avec un air qui démontre à la fois de la surprise et un sentiment d’incrédulité.  Puis, il me regarde avec le même air.
La technique qu’il utilise:  Son expression faciale en disait long sur le fait qu’il me passait le message comme quoi laisser une femme toucher mon ordi, ce n’est rien de moins qu’une aberration.
C’est supposé marcher parce que: Ça fait appel à mon orgueil de mâle.  Pensez donc: Avoir besoin d’une fille pour arranger mon ordi. Horreur!
Et ça a raté parce que:  Même si un homme est misogyne, ça ne l’empêchera pas de faire appel à quelqu’un qui s’y connait en ordinateurs quand il en a besoin, peu importe le sexe de la dite personne. J’ai donc confirmé que oui, elle allait le faire.

Tandis qu’il entre les codes dans la caisse, il prend une nouvelle attitude:

INSISTANCE #6:  Air bête et regard méprisant.
La technique qu’il utilise: Culpabilité. Parce que s’il est dans cette humeur en ce moment, c’est de ma faute.
C’est supposé marcher parce que: La majorité des gens n’aiment pas décevoir les autres. Alors quand la personne que l’on déçoit n’a jamais rien fait que démontrer vouloir nous aider à sauver de l’argent, qu’est-ce que ça fait de nous une personne ingrate, alors. Ingrate et stupide, parce qu’il faut être stupide en #! »/$%?& de ne pas vouloir sauver de l’argent.
Et ça a raté parce que:  Le gars ne respecte nullement mon choix.  Pourquoi est-ce que je devrais ressentir de la culpabilité envers quelqu’un comme ça? Pourquoi est-ce que je devrais lui faire plaisir alors que son attitude de marde fait qu’il ne le mérite pas du tout?  Le gars essaye de me voler puisque la garantie prolongée est non seulement inutile, elle rajoute jusqu’à 40% de mon prix d’achat sur ma facture. Pourquoi devrais-je me sentir mal de refuser ça?

… Surtout que, s’il frustre en ce moment, c’est à cause qu’il a insisté. S’il avait accepté mon refus dès le départ, il n’aurait pas accumulé cinq fails en ligne.  Mais il a choisi de le refuser. Tant pis pour lui!

Il finit d’entrer tous les codes et arrive le moment du paiement.  Mais avant d’appuyer sur la dernière touche, il revient à la charge pour une ultime tentative:

INSISTANCE #7: Il me demande: « Est-ce que c’est parce que vous avez déjà eu une mauvaise expérience avec les garanties prolongées? »
La technique qu’il utilise: De deux choses l’une: Ou bien il cherche à avoir mon argument dans le but de le démolir, ou bien il veut savoir où se situe l’erreur dans sa méthode qui fait que ça n’a pas fonctionné sur moi. Ça va le rassurer qu’il ne refera pas cette erreur avec ses prochains clients.
C’est supposé marcher parce que: À ce point-ci, alors que l’achat est pratiquement terminé, me poser cette question, c’est comme s’il me disait que j’avais gagné. Je suis donc supposé relâcher mes défenses, fier de moi, et me vanter de comment j’ai pu lui tenir tête.
Et ça a raté parce que: Celui qui ne me donne que ses mensonges ne mérite pas de recevoir ma vérité. J’ai donc choisi de le laisser dans le noir total, en lui donnant une réponse qui met en doute son intelligence en démontrant à quel point sa question était stupide: « Comment aurais-je pu avoir des mauvaises expériences avec les garanties prolongées puisque je n’en ai jamais pris? »

La vente s’est finalisée là! Bonne chose parce que s’il insistait une fois de plus, je demandais à voir le gérant pour porter plainte.  Parce que j’ai beau être patient, y’a quand même ben des maudites limites!

Ce que la majorité des consommateurs ignorent, c’est qu’il existe une garantie de base appelée « Garantie Légale » qui couvre tous les biens et services vendus ou loués. Cette garantie dit clairement que ce bien/service doit avoir une durée de vie raisonnable en fonction de son prix et de l’usage qui est lui est prévu.  Mieux encore: Selon l’article 228 de la Loi de la protection du consommateur, un commerçant a l’obligation de vous décrire verbalement et de vous fournir par écrit la garantie légale incluant toutes ses conditions. Ensuite, il peut essayer de vous vendre sa garantie prolongée. S’il ne procède pas de cette façon, c’est votre droit légal de porter plainte contre ce commerçant à l’Office de la Protection du Consommateur.

Rendez vous service, allez sur la page de la Loi sur la Protection du Consommateur et prenez le temps de lire ce que les vendeurs ont le droit ou non de vous dire. Et si, comme le mien, ils vous mentent, insistent et ont une attitude hostile, ils entrent en infraction avec l’article 219 de la Loi de la protection du consommateur. Les dénoncer n’est donc pas un acte mesquin de vengeance; C’est la loi.

Publicités

A propos Steve Requin

Auteur, blogueur, illustrateur, philosophe amateur et concierge de profession.
Cet article, publié dans Ces gars à éviter, Fait vécu, Ordinateurs et Internet, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour GARANTIE PROLONGÉE: Savoir résister aux requins

  1. unbelgegeek dit :

    J’adore la manière dont tu analyses la situation, point par point. Quand j’avais acheté mon portable par le net , un de mes disques durs avaient planté. J’étais encore sous garantie mais le type au téléphone a essayé de me vendre une prolongation de garantie. Au final , je n’ai pas pris par fainéantise. Comme quoi , parfois nos défauts nous sauvent ^^ .

    J'aime

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s