5 réalités derrière les gros titres

Ces jours-ci, il y a une nouvelle qui fait son petit scandale au Québec: Non seulement une caissière du Provigo a-t-elle été congédiée pour avoir dit à un client qu’un fromage coûtait trois dollars de moins au Walmart, la Cour a donné raison à l’employeur.


(Pour nouvelle complète, cliquez ici)

Congédier une employée qui a dix-huit ans d’ancienneté pour 3$, il y a en effet de quoi scandaliser la population.  Surtout de la manière dont ça s’est passé.  La caissière a voulu rendre service au client et lui faire sauver de l’argent, et ce client l’a remercié en faisant l’effort d’aller trouver la copropriétaire de la place pour la dénoncer. Et voici l’être humain dans toute la splendeur de son âme, mesdames et messieurs.  Aussi bien dire que cette femme est une Sainte, d’avoir ainsi été punie pour sa bonne action, non seulement par son patron, mais aussi par la personne-même qu’elle a voulu aider.

Oui, mais il ne faut pas oublier cinq faits qui sont:

FAIT 1: À salaire révisé une ou deux fois l’an selon la loi, multiplié par 18 ans d’ancienneté, ça en fait probablement l’employée la plus cher payée de cette succursale.

Il y a 18 ans, en 1997, le salaire minimum était $6.80. Même si elle n’avait eu que 50¢ d’augmentation par année (C’est probablement plus, mais c’est juste pour l’exemple), ça lui fait un minimum de $15.80 aujourd’hui.

FAIT 2: À cause du fait précédent, les patrons encouragent le roulement de personnel chez leurs employés en bas de l’échelle. Pourquoi voudraient-ils payer $15.80 une caissière avec 18 ans d’ancienneté quand ils peuvent la remplacer par une nouvelle à $10.55 qui fera aussi bien que l’ancienne après deux semaines d’entrainement? Ils cherchent donc une excuse pour s’en débarrasser.  J’ai vécu quelque chose de semblable il y a 25 ans, lorsque je travaillais au Dunkin Dunuts où j’ai perdu mon emploi suite à une manoeuvre magouilleuse qui allait comme suit:

  • Je travaille à temps plein depuis trois ans.
  • Un jour, mon patron m’appelle pour me dire que je ne travaille plus que les weekends.
  • Une semaine plus tard, il m’appelle pour me dire que je ne travaille plus que le dimanche.
  • Une semaine plus tard, il m’appelle pour me dire que je ne travaille plus que sur appel.
  • Trois semaines plus tard, il ne m’a toujours pas rappelé.
  • Je me rend au bureau du chômage qui me disent que l’attitude de l’employeur équivaut à un renvoi.  Mais pour avoir droit au chômage, je dois aller demander au patron mon document de cessation d’emploi.
  • Puisque j’ai demandé moi-même mon document de cessation d’emploi, le patron a pu écrire DÉPART VOLONTAIRE.
  • Les employés qui quittent volontairement leur emploi n’ont pas droit au chômage.
  • Au salaire où j’étais rendu lorsque j’ai quitté mon emploi, les autres Dunkins ont décliné ma candidature.  Pourquoi payer un employé avec expérience $7.35 de l’heure quand il peut embaucher un nouveau qui fera aussi bien que moi après deux semaines d’entrainement pour $5.85?

À quelque chose malheur fut bon: En voyant que telle sera probablement ma vie professionnelle jusqu’à ma retraite, je suis retourné aux études finir mon 5e secondaire avant de poursuivre au cegep.

FAIT 3: Oui, c’est gentil à elle de vouloir aider les gens à économiser. Hélas, quand on veut garder son travail, ce n’est jamais une bonne idée de mordre la main qui nous nourrit, surtout si elle vous nourrit si bien. Mettez-vous à la place du patron qui voit que non seulement cette caissière lui coûte plus cher que ses autres employés, elle tente de lui faire perdre encore plus d’argent en incitant les clients à aller faire leurs achats ailleurs.

Vous allez dire que ce n’est pas un p’tit Brie à 15$ qui, acheté pour 12$ au Walmart, va faire une grosse différence. En effet! Sauf que moi, des gens qui font de 100$ à 200$ d’épicerie au Provigo et qui vont faire ensuite un détour au Walmart pour sauver 3$ sur un fromage, je n’ai jamais vu ça. Tant qu’à être au Walmart, ils vont faire toute leur épicerie au Walmart. Donc, pas au Provigo, qui perdra ainsi de 100$ à 200$ par clients que cette caissière incite à changer d’épicerie.

Au moment où j’écris ces lignes, le Provigo du quartier Hochelaga-Maisonneuve fermera définitivement ses portes dans moins d’une semaine. Je ne sais pas si ça va mal pour Provigo en général ou si c’est juste celui-là en particulier. C’est juste que je me dis que si c’est général, alors l’attitude de cette caissière, en incitant les clients à aller ailleurs, fait partie du problème. Plus elle incite les clients à aller au Walmart, plus grand est le risque que son Provigo ferme. Et s’il ferme, alors ce sera non pas seulement elle mais bien tout le personnel qui se retrouvera sans emploi.

FAIT 4:  Donc, en résumé: Le Provigo lui verse une fois et demi le salaire minimum (probablement plus), faisant d’elle l’employée en bas de l’échelle la mieux payée de la place. Et elle, en retour, elle incite les clients à aller acheter ailleurs. Sous cet angle, on comprend beaucoup mieux l’argument du Provigo comme quoi elle est déloyale envers son employeur, qui l’a gardé tout ce temps-là en la payant si cher.

FAIT 5:  TVA nouvelles, que je ne pointe pas du doigt puisque c’est pareil pour tous les autres médias, ont besoin de nouvelles choquantes pour attirer les clic-clic-clic qui payent-payent-payent. Alors quoi de plus choquant que de dire: « Une caissière avec 18 ans d’ancienneté a perdu sa job pour 3$ » ?

Techniquement, ça a beau ne pas être faux, il n’en demeure pas moins que ce genre d’histoire n’est jamais aussi minimaliste que les médias veulent nous le faire croire.

Publicités

A propos Steve Requin

Auteur, blogueur, illustrateur, philosophe amateur et concierge de profession.
Cet article a été publié dans Actualités, Listes. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour 5 réalités derrière les gros titres

  1. Ping : Les 52 listes de ce blog. | Mes Prétentions de Sagesse

  2. Ping : 12 raisons pour ne pas occuper une carrière stable en bas de l’échelle. | Mes Prétentions de Sagesse

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s