Mon année 2013 (2/4)

AVRIL 2013

Mon article 30 comportements qu’il faudrait cesser d’avoir sur Facebook  fait encore des siennes et mes visites atteignent leur record absolu le 7 de ce mois :

Évidemment, il y a toujours des gens pour nous donner des leçons de morale en nous condamnant sur nos gestes, même si elles ne se sont pas d’abord donné la peine de lire jusqu’au bout, comme par exemple cette Madame Cardinal qui me traite de « tache qui s’expose à des poursuites judiciaires », parce qu’elle n’a pas lu mes remerciements à la fin de l’article.

Ce même mois, en allant ouvrir un mur pour faire une réparation de plomberie, j’y trouve une bouteille de Pepsi apparemment oubliée là depuis 1964. J’avais déjà la même dans ma collection de vieillerie, mais celle provenant du mur est en bien meilleur état.

Mon amante devient de plus en plus pénible. Je peux bien passer par dessus ses déprimes interminables comme quoi le gars sur qui elle trippe depuis 3-4 ans ne l’aime pas.  Je peux également passer par dessus son alcoolisme, qui la pousse à ouvrir ma bouteille neuve de rhum de luxe à 100$, pendant mon absence, pour se faire tellement de rhum & coke qu’elle se rend malade.  Par contre, qu’elle mette des efforts à me transformer en genre de gars qu’elle déteste, ça, je suis un peu moins tolérant.

Comme bien des gens, elle fait quelques complexes sur son physique. Je ne la condamne pas. Je comprends à quel point il est difficile d’être une femme dans une société où la beauté extrême et la minceur est montrée comme étant la norme. Sauf que moi, je ne suis pas le genre de gars qui recherche sans cesse la perfection physique, surtout si la dite idée de ce que devrait être cette perfection m’est imposée par les autres et se base sur des standards qui ne sont pas les miens. Mais voilà, à tout bout de champs, que ce soit au sujet de filles que nous croisons dans la rue ou bien qui passent à la télé, elle me demande « T’as trouves-tu belle, elle? » Et franchement, je ne sais pas quoi répondre à ça. Surtout que, la plupart du temps, je n’ai même pas remarqué la fille sur qui elle me pose cette question.  Anyway, mon amante, je la trouve très bien. Et maintenant que je l’ai dans ma vie, je ne regarde pas les autres filles. J’veux dire, je ne regarde même pas la beauté des autres filles quand je suis célibataires, alors je ne vais certainement pas commencer à faire ça maintenant que j’ai une amante. De plus, peut-être parce que ce n’est pas de ma génération, mais le look Jersey Shore, ça m’a toujours laissé indifférent. Et de toute façon, à moins qu’une fille soit extrêmement laide et/ou négligée, le physique n’entre pas en ligne de compte pour moi. Ce qui m’attire, c’est la personnalité et nos compatibilités. Aussi, je trouve quelque peu aberrant que, plutôt que d’être reconnaissante de ne pas être avec un gars qui va la comparer aux autres filles, comme le firent quelques-uns de ses ex, elle me demande de devenir ce genre de gars.

C’est ça le problème avec les filles qui ne fréquentent que des trous de cul: Elles s’imaginent que c’est le seul genre de gars qui existe. Alors quand elles ont la chance d’en fréquenter un qui n’est pas comme ça, elles ne comprennent plus rien et tentent de recréer les situations auquel elles sont habituées. Parce que même si les dites situations leur sont désagréables, celles-là au moins, elles les comprennent.


MAI 2013

Samedi le 25 mai, lors d’un party entre amis, je rencontre une charmante jeune fille qui, comme premières paroles, me dit timidement : « Allo! Euh… Je lis souvent ton blog. » Bien que nous ne jasons que sporadiquement pendant la soirée, je constate que nous avons beaucoup en commun. Énormément, même! À la fin de la veillée, je la trouve assez charmante pour la demander en contact Facebook, mais elle me coupe l’herbe sous le pied en me le demandant en premier. Sur le chemin du retour, je dis à ma BFF Stéphanie : «Tu sais quoi? C’est une fille exactement comme celle-là qu’il me faudrait. À l’âge que je suis rendu, je ne devrais plus me contenter de compromis. J’en ai assez de fréquenter des filles avec qui je n’ai rien en commun. » De retour chez moi, je constate qu’elle m’a écrit un petit mot tellement anodin que ça ne peut pas être autre chose qu’une excuse pour me jaser.

Depuis que je l’ai rencontré, j’ai perdu tout intérêt amoureux ou sexuel envers les autres filles.  En fait, 28 heures après ma rencontre avec elle, je suis totalement convaincu d’avoir rencontré mon âme soeur.  Un coup de foudre dans ce genre-là, c’est quelque chose que je n’ai jamais ressenti de ma vie.  Et c’est d’autant plus spectaculaire quand on sait que je suis extrêmement indépendant en amour depuis que je suis guéri de ma dépendance affective en 1995.  Aussi, ma décision est prise:  Je me fous si ça signifie passer le reste de ma vie célibataire si elle ne m’aime pas, ce sera elle ou personne.  J’écris donc ce petit mot à mon amante:

Ma (désormais ex) amante décide de ne pas se donner la peine de me revoir une dernière fois, et me bloque de son FB. Nous ne nous reverrons plus. Au moins, son bref passage dans ma vie aura contribué à enrichir ma culture contemporaine, ne serait-ce qu’en m’apprenant qui sont Snooki et JWoww.


BIENTÔT: Juin, juillet et aout

Advertisements

2 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Debauve Madeleine
    Déc 25, 2013 @ 08:34:56

    Dire à son amante qu’on la quitte, comme ça, brusquement, on peut trouver ça honnête de ne pas laisser traîner inutilement les choses. Mais dire que c’est parce qu’on a rencontré une autre femme, et que ce sera sans doute la femme de sa vie, c’est terriblement cruel ! Limite inconscient pour qui connaît bien la nature humaine. Dans un sens, lors de la rupture, l’ex-amante n’aura pas à se remettre en question et chercher inutilement où elle a bien pu faillir… La où je trouve que c’est cruel, c’est qu’il aurait peut-être fallu lui dire un truc genre « Malgré que tu sois une fille bien »… C’est vrai aussi qu’elle pourrait dire « Il se fout de ma gueule »… Bon finalement, peut-être c’était mieux comme ça…

    J'aime

    Répondre

    • Steve Requin
      Déc 25, 2013 @ 09:32:41

      Ce genre de truc, il n’y a jamais moyen de le faire délicatement. Ou bien on fait mal d’un coup brusque en disant la chose de façon claire, ou bien on prolonge l’agonie en forçant la personne à deviner, à comprendre par elle-même.

      Elle m’avait déjà parlé contre un de ses ex qui avait cassé avec elle par e-mail. Mais en même temps, je ne voulais pas lui faire subir la déception de m’attendre joyeusement chez elle, et que je lui arrive avec cette nouvelle. Voilà pourquoi j’ai cru bon de la prévenir qu’à notre rencontre suivante, je casserai avec, et pourquoi. Ça me semblait être la moins pire option, puisqu’en la prenant par surprise, elle tomberait de moins haut.

      J'aime

      Répondre

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :