Hémorroïdes: Mieux vaux prévenir qu’essayer de guérir.

AVERTISSEMENT: Afin de vous épargner les détails trop graphiques et garder ce blog grand public, j’ai hypocritement censuré une coupl’ d’éléments ici et là.

Les hémorroïdes! Voilà un sujet amusant.  Du moins, jusqu’à ce que l’on en soit nous-même victimes. C’est exactement ce que j’ai vécu à l’été de 2006. Après en avoir souffert pendant un bon deux mois, je me suis penché sur la question et j’en suis arrivé à une conclusion qui restera dans les annales: Le fait que la douleur hémorroïdale survient toujours après qu’on soit allé  CENSURÉ  ne peut signifier qu’une chose: C’est le frottement de la   CENSURÉ  contre les parois intérieures du trou d’ CENSURÉ  qui provoque l’irritation. Il y a bien un médicament classique pour en soulager les symptômes, le Préparation H. Le problème, c’est que puisque les douleurs surviennent après que tu sois allé  CENSURÉ , ça signifie que tu es obligé d’aller t’en beurrer le  CENSURÉ  alors qu’il est encore plein de traces de  CENSURÉ . Non seulement c’est dégoûtant, on doit quand même attendre une heure ou deux, le temps que ça fasse effet.

Mieux vaut prévenir que guérir.
C’est là que j’en suis arrivé à la conclusion que la meilleure façon de soulager l’irritation, c’est encore de s’assurer qu’elle ne se produise pas. La solution: S’y prendre d’avance, en utilisant de la simple et bête Vaseline.

Il s’agit tout simplement de se rentrer un doigt bien vaseliné dans l’ CENSURÉ  dès que l’envie de  CENSURÉ  commence à se faire sentir.  Ensuite, y’a qu’à s’installer su’l’bol pour  CENSURÉ  allègrement. En ayant les parois de l’ CENSURÉ  enduit d’un film protecteur, ça permet à la  CENSURÉ  de passer sans faire de dégâts. Il ne vous reste plus qu’à prendre du papier CENSURÉ  pour vous l’essuyer.

Des chiffres:

  • Un tube de Préparation H coute aux alentours de $8.95, et contient des ingrédients actifs qui perdent leur efficacité au bout d’un an sans utilisation.
  • Un pot de vaseline coûte $1.15 au Dollarama et ne contient qu’un seul ingrédient, de la gelée de pétrole, qui se conserve éternellement.
  • Temps requis pour me guérir: Deux jours.
  • Nombre de fois où j’ai eu une récidive hémorroïdale depuis que j’utilise ce truc: Zéro!

Je sais que je m’expose à toutes sortes de blagues et commentaires douteux avec un billet de blog sur un sujet encore aussi tabou.  Mais bon, peu importe si on cherche à me rendre butthurt. Si c’est le prix à payer pour apporter du soulagement à ceux qui en ont besoin, les autres n’auront qu’à aller se faire  CENSURÉ 

Publicités

A propos Steve Requin

Auteur, blogueur, illustrateur, philosophe amateur et concierge de profession.
Image | Cet article a été publié dans Fait vécu. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s