Ma philosophie (5)

Parfois…

Parfois, ce que les autres qualifient chez nous d’arrogance, ce n’est rien de plus qu’un refus justifié de se faire abaisser à un niveau plus bas que celui dans lequel nous méritons d’être.

Parfois, ce que les autres qualifient chez nous de défensive, ce n’est rien de plus que le fait d’apporter des preuves comme quoi ils se trompent à notre sujet.

Parfois, ce que les autres qualifient chez nous d’impolitesse, ce n’est rien de plus que leur démontrer qu’ils mentent à notre sujet.

Parfois, ce que les autres qualifient chez nous d’impatience, ce n’est rien de plus que notre capacité de savoir saisir le moment.

Parfois, ce que les autres qualifient chez nous d’irréflexion, ce n’est rien de plus que de la spontanéité.

Parfois, ce que les autres qualifient chez nous d’indécision, ce n’est rien de plus que de prendre le temps de réfléchir adéquatement.

Parfois, ce que les autres qualifient chez nous de frustration, ce n’est rien de plus que de cesser d’accepter les limites que l’on nous impose sans raisons valables.

Parfois, ce que les autres qualifient chez nous de vanité, ce n’est rien de plus que la volonté de toujours se surpasser.

Parfois, ce que les autres qualifient chez nous de colère, ce n’est rien de plus que de cesser d’accepter leurs abus.

Parfois, ce que les autres qualifient chez nous de lâcheté, ce n’est rien de plus que d’avoir l’intelligence de constater que l’on met des efforts dans une cause perdue, l’humilité de reconnaître que l’on a eu tort de le faire, et la sagesse de cesser de perdre son temps.

Parfois, ce que les autres qualifient chez nous de défauts, ce n’est rien de plus que leurs propres travers qu’ils essayent hypocritement de nous coller dans l’espoir d’éviter que l’on voit trop vite que ce sont eux les premiers à les posséder.

Et parfois, ce que les autres qualifient chez nous de raisons pour nous apposer ces qualificatifs, ce n’est rien de plus qu’une tentative de nous manipuler en jouant sur notre sens du devoir, de la justice et de la responsabilité. Trois qualités dont ils sont dépourvus, comme le prouve leur statut de manipulateur.

Publicités

A propos Steve Requin

Auteur, blogueur, illustrateur, philosophe amateur et concierge de profession.
Cet article a été publié dans Philosophie personnelle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Ma philosophie (5)

  1. Steve Requin dit :

    Une personne anonyme a tellement aimé ce blog qu’elle l’a copié-collée en guise de commentaire sur le billet d’un autre blog, ici: http://aventuremira.blogspot.ca/2011/07/la-bete-humaine.html

    J'aime

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s