Les Neuf Clichés les plus Détestables de la Télé

CLICHÉ #1 : Tout gros changement positif dans la vie d’un personnage ne durera même pas jusqu’à la fin de l’épisode.
Un gars sans charme devient soudain un grand séducteur? Il va vite redevenir sans charme. Un cave devient plus brillant que Steven Hawkins et Einstein réunis? Il redeviendra vite le gros épais que l’on connait. Un pauvre va gagner un million à la loterie? Alors, au choix :

  • Il va se faire voler l’argent.
  • Il va perdre le billet.
  • Il va faire un mauvais placement qui lui fera tout perdre.
  • Les numéros de son billet vont correspondre mais ce sera dans le tirage du journal de la semaine passée.
  • Il se verra obligé de donner cet argent pour une raison quelconque.

Bref, une belle façon de dire aux gens que ça ne sert à rien d’espérer s’améliorer. Il faut se résigner à être un loser toute notre vie.

CLICHÉ #2 : Le personnage qui gaspille sa chance unique de devenir mannequin/ chanteur / acteur.
Dans la série, une adolescente qui n’a jamais suivi de cours spéciaux ni passé d’audition se fait découvrir par hasard par un producteur d’émission de TV qui veut en faire une vedette. Au début c’est ben l’fun, mais finalement elle va décider de renoncer à ça de son plein gré parce que, au choix:

  • Parents et amis lui font remarquer que depuis qu’elle est vedette de la TV, elle n’est plus la même.
  • Les exigences du métier (texte à apprendre, horaires difficiles, etc) sont trop durs.
  • Elle réalise que cet univers n’est pas aussi beau et magique qu’elle l’avait toujours imaginé.

Elle redevient donc la pauvre petite inconnue qu’elle a toujours été. Ce cliché est particulièrement détestable pour deux raisons: D’abord parce que 90% de ceux qui regardent l’émission donneraient tout pour avoir eu une telle chance. Mais surtout: Si c’est vraiment aussi pourri que ça, la vie d’actrice pour la télé, pourquoi est-ce que cette comédienne joue dans cette série pour commencer?

CLICHÉ #3: Le couple infernal éternel.
D’abord, ils sont ensemble, tout va bien. Puis, ils se chicanent, ils se séparent, ils reviennent ensemble, ça va mal, ils se re-séparent, ils reviennent ensemble… Lorsque ensemble, ils ne peuvent pas se supporter, mais lorsque séparés, ils ne peuvent s’empêcher de ressentir de quoi l’un pour l’autre! AAARGH !

Tout le long que durera cette série, d’autres couples vont se former et se séparer plus tard sans problèmes. Alors pourquoi pas eux? Simple : parce qu’ils étaient déjà en couple dès le premier épisode. Juste pour ça, ils ne pourront jamais se séparer, et si oui ce ne sera jamais pour de bon. Ça se termine généralement par un mariage et/ou un bébé dans l’épisode final de la saison finale, genre la 4e ou 5e. Cependant, si la série continue, les problèmes reprendront bien vite.

CLICHÉ #4 : L’homogénéisation des personnages.
Si, dans la saison 1, les quatre personnages principaux sont un riche classy, un nerd, une goth et un voyou aux cheveux longs, on peut être certain que rendu à la saison 5, tout ce beau monde là se sera assagi et portera du Giorgio Armani. Et bien que l’ex voyou a encore les cheveux longs, ils sont maintenant coiffés à la perfection.

CLICHÉ #5 : L’éternel cégépien.
Quand un personnage est cégépien au début de la série, et que le personnage en question devient populaire auprès des téléspectateurs, il ne sortira jamais du cégep. Si après cinq saisons et autant d’années les scripteurs trouvent qu’il étire ses études un peu trop longtemps, ils lui feront se trouver une job… dans ce même cégep. Il deviendra invariablement conseiller étudiant, parce que concierge ne serait pas assez glamour, et devenir prof (sauf peut-être suppléant à l’occasion) manquerait trop de crédibilité.

CLICHÉ #6 : Le noir pis la grosse.
Quand on introduit ces deux personnages dans la série, généralement dans la 2e ou 3e saison, on peut être certain qu’ils auront chacun à dealer avec le fait d’être une grosse victime de railleries et d’être un noir victime de racisme. Une fois qu’ils auront passé le message social comme quoi la discrimination envers les noirs et les grosses est inacceptable, la raison d’être de ces personnages sera passée. Ils se feront donc renvoyer de la série qui n’a rien a faire d’un noir et une grosse. Ça jure trop avec le reste du casting de beaux blancs.

CLICHÉ #7 : La série qui tourne autour d’un but que le personnage principal n’atteindra jamais.
Si le personnage est un animateur de radio communautaire de Sainte-Yvonne-du-Porcelet qui rêve de travailler pour une grosse radio commerciale montréalaise, il n’y arrivera pas. Pourquoi? Parce que tant que le public va aimer le voir se démener avec ses collègues de la radio communautaire, la série va pogner, alors les producteurs vont le laisser là où il est. Et le jour où la série va commencer à décliner, elle sera cancellée sans même leur laisser le temps de produire un épisode où il réalise enfin son rêve.

CLICHÉ #8: L’infernale petite sœur du détestable méchant qui s’est assagi.
Au début de la série, il y avait un bum rebelle. Or, ce personnage étant devenu de plus en plus populaire, il a fallu peu à peu l’assagir afin qu’il ne puisse pas donner le mauvais exemple. Que faire alors? Simple; on introduit dans la série sa petite soeur de 14-17 ans, prostituée, danseuse nue, pusher avec 16 tatouages et 74 piercings, bref 100 fois pire que son frère l’a jamais été. Et c’est lui qui lui fera la morale pour essayer de la remettre sur le droit chemin.

CLICHÉ #9: L’épisode patchwork.
Sans joke là, qu’est-ce qui peut bien faire penser aux producteurs que les gens vont apprécier un épisode où les personnages se réunissent pour une occasion spéciale où il ne peut pas y avoir d’action (Funérailles, salle d’attente d’hôpital, ascenseur en panne, etc), et qui se remémorent tour à tour des extraits d’épisodes passés? Si on a vu les épisodes en question, on est frustré car on se fait refiler du réchauffé. Si on n’a pas vu les épisodes, on est frustré car on en voit juste un court extraits.

D’mandez-vous pas pourquoi j’regarde presque pu la TV.

Publicités

A propos Steve Requin

Auteur, blogueur, illustrateur, philosophe amateur et concierge de profession.
Cet article a été publié dans Divertissement, Listes. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Les Neuf Clichés les plus Détestables de la Télé

  1. Ping : Les 52 listes de ce blog. | Mes Prétentions de Sagesse

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s